• Page d’accueil et sommaire

 

Comment
Afin qu’il n’en reste rien précisément le vendredi 28 juillet 2006, jour de l’inexposition croûte, le message ci-dessus (166 signes), initialement destiné à Roberto dit Tête de Poulet et mis en ligne par moi-même le 1er juin 2006, a été oblitéré automatiquement à partir de cette date au moyen d’un script informatique à raison de x signes toutes les heures, et la photo qui l’accompagnait (400 pixels par 197 pixels) a été oblitérée à raison de x pixels toutes les heures. Après oblitération totale, image et texte ont été remplacés automatiquement par les mentions « [photo] » et « [message] » ci-dessus.

Pourquoi
Dans le cadre de l’inexposition croûte dont l’un des thèmes est « les heures » et qui se tiendra le jour dit à Paris rue d’Hauteville au café-restaurant le Duc d’Enghien à partir de 18 heures, l’œuvre vise par la mise en abyme de la notion d’oblitération par le temps – on remarquera en effet que l’oblitération affecte aussi les acceptions, immatérielles, des mots : ici précisément le terme oblitérer lui-même, qui au cours des siècles a perdu de sa substance d’origine –  à inciter le spectateur à s’interroger sur le phénomène en s’aidant des outils linguistiques qui seront mis à sa disposition au bar : verres ballons, chopes, flûtes.

oblitérer
Vieilli. Effacer par une usure progressive. – Pronominalement. « Petit à petit, les délicates sculptures s’oblitèrent » (Gautier).
Le Petit Robert électronique 2001

Malvoyant, écoutez cette page

(Les photos de l’inexposition sont accessibles sur demande justifiée.)


LMMRM — Je dédie ce site à mes amis Mondo Huygelen, Jack Bonamy et Tadeusz Matynia