Vous êtes à http://lesmediasmerendentmalade.fr/Notes-jetees-ici-sans-preuve-35.html

Notes jetées ici sans preuve, 35

ligne-brune

Mélanges
Mélanges est la fusion provisoire de « Notes jetées ici sans preuve » (sur la langue et sur les médias) et de « De l’Opération CoViD-19 » ; s’y ajoutent quelques autres faits d’actualité, comme les manœuvres visant à restreindre la liberté d’expression, la guerre en Ukraine,...

 

en-marche-ombre

Texte de l’image pour les utilisateurs de la lecture vocale. « En marche à l’ombre. »

 

Page d’accueil et sommaire  • Page précédente  • Bas de page • Page suivante

 

carré-bleu Mélanges, mai 2022, XX
1. LANGUE, Marche à l’ombre ! Languefrancaise.net :

Marche à l’ombre
« Fais-toi petit », formule de mépris.

2. — Médias asservis ou corrompus. Usinenouvelle.com : « Elon Musk, le PDG de la firme spécialisée dans la construction de voitures électriques, a proposé de créer un site d’évaluation de la crédibilité des journalistes et des médias. »
3. — CoViD-19. Olivierfente (vidéo) : « Catastrophe vaccinale. Le docteur Philippe Ploncard d’Assac neuro-chirurgien en retraite nous fait part de confrères toujours en activité n’arrivant pas à effectuer de signalements d’effets secondaires de patients injectés. “Macron et son gouvernement sont des assassins.” »
4. — CoViD-19. @PuscasFabian : « En refusant le vaccin on est immunisé à 100 % des effets secondaires et à 99.97 % du Covid-19. Un problème ? »
5. — CoViD-19, 1er mai. Rfi.fr : Italie, allégement des contraintes sanitaires.
6. LANGUE, un sobriquet pour Macron. Blablator.
7. LANGUE, graphie. Dictionnaire de l’Académie française : 8e édition (1935), allégrement ; 9e édition (actuelle), allègrement.
8. important CoViD-19, vaccins. Personne, absolument personne dans mon entourage n’a suivi mon conseil : « Ne vous faites pas vacciner ! », c’est dire si je suis crédible et apprécié.
9. — Médias. Le culottisme d’Emmanuel Macron sur Twitter : « À l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse et comme chaque jour, la France sera toujours du côté de ceux qui luttent pour nous informer, qui se battent pour écrire la vérité. » Liberté, presse, vérité, trois malades.
10. tres-important CoViD-19, vaccins, 4 mai. Corinne Reverbel : une étude allemande de pharmacovigilance « active » sur 40 000 personnes montre que 8 personnes sur 1 000 – soit 1 personne sur 125 vaccinés – souffrent d’effets indésirables graves. Enorme.
11. tres-important tres-important CoViD-19, vaccins. Après l’énorme, voici le monstrueux. Florian Philippot : « Monstrueux ! On apprend qu’en décembre 2021 le gouvernement a commandé officiellement un sondage sur “le refus des personnes non vaccinées en réanimation” ! Ils ont donc bien pensé au plus immonde, laisser crever des Français ! »
Néonazisme ou pas ?
D’après un article payant de Lemonde.fr.
12. important CoViD-19, tests. L’agence CDC (Centers for disease control and prevention, Etats-Unis) admet que ladite pandémie de Covid était la conséquence d’un test inapproprié, ici.
13. — Guerre russo-ukrainienne. Intéressant entretien vidéo de plus de une heure avec Bertand Scholler sur la guerre russo-ukrainienne. Points de vue originaux.
14. — Un touite de Macron de ce jour et mon commentaire.
• Emmanuel Macron :

Il y a 30 ans, alors que se jouait la demi-finale de la Coupe de France à Furiani, une tribune s’effondra. La Corse, Marseille, et avec elles la France tout entière étaient en deuil. Pensées pour les victimes, les familles et tous les blessés.

• LMMRM :

Vous avez, Monsieur, beaucoup de « pensées » qu’on pourrait qualifier de positives si on les croyait authentiques, mais tous vos actes, et jusqu’aux plus petits, sont funestement négatifs – je dis bien « tous ».

LANGUE. À propos d’une formulation illogique. « La Corse, Marseille, et avec elles la France étaient en deuil » : la Corse et Marseille ne seraient donc pas en France ? Le « fin lettré » (selon Nathalie Schuck, voir la leçon 410) aurait dû écrire quelque chose comme ceci : « La Corse, Marseille et le reste de la France étaient en deuil » ou « La Corse, Marseille, toute la France était en deuil. »
15. LANGUE, y aller au culot. Agence France-Presse : « Le parti LREM change de nom et devient Renaissance. » « Renaissance », quel culot ! Typiquement macronard, ce culottisme désinhibé.
« La République en marche » sentait le « godillot », « Renaissance » pue la prétention, l’insolence et le McKinsey.
16. — CoViD-19, vaccins, poubelle. Valeursactuelles.com : « La France va jeter 3,6 millions de doses de vaccin. Dans les pays riches, plus de 240 millions de doses vont bientôt [se] périmer et être jetées. »
17. — Election présidentielle. Lecourrierdesstrateges.fr : « Fraudes à la présidentielle : le greffe du Conseil constitutionnel refuse de transmettre le recours citoyen. »
Les contre-pouvoirs sont morts (justice, presse, grands syndicats,...).
18. — Guerre russo-ukrainienne. Lindependant.fr : « Quel est ce missile russe sous-marin Poséidon capable de provoquer un tsunami haut de 500 mètres ? »
19. LANGUE, complotiste. Je suis surpris de constater une nouvelle fois que des gens ne savent pas ou ne savent pas bien ce que signifie « complotiste » – certains en sont même encore à confondre « complotiste » et « comploteur ».
Un complotiste est celui qui pense ou soupçonne que des personnes (au moins deux pour qu’il y ait complot) s’entendent secrètement pour nuire à autrui, pour le tromper, pour s’enrichir à ses dépens, etc.
Certains disent « complotiste » pour ne pas dire « parano », « demi-dingue », qui seraient trop directs, trop offensants.
— Je viens de m’apercevoir qu’il est défini par Larousse.fr :

complotiste
adjectif et nom
Se dit de quelqu’un qui récuse la version communément admise d’un événement et cherche à démontrer que celui-ci résulte d’un complot fomenté par une minorité active.
Synonyme : conspirationniste.

Cette définition est trop restrictive, le complot pouvant être fomenté par une majorité contre une minorité.
20. — « En marche », c’était le chemin de Croix. « Renaissance », c’est la résurrection qui doit survenir après notre crucifixion.
21. — CoViD-19, vaccins. Ansm.sante.fr : « Suivi des cas d’effets indésirables des vaccins COVID-19. Données du 11/03/2022 au 24/03/2022. »
À noter, Moderna page 12 : « Thrombose veineuse cérérale [sic] ».
22. LANGUE, guerre russo-ukrainienne. Macron : « [...] la sécurité alimentaire mondiale aggravée par la guerre en Ukraine : voici les priorités abordées avec @BillGates ».
La sécurité aggravée... Je me demande à quoi ça peut ressembler.
23. LANGUE, changements d’appellation. Julien Aubert : « Donc La République En Marche, ex-En Marche, devient Renaissance, qui joint[e] à Horizons et Modem devient Ensemble, ex-La Maison Commune ? Cette opération poupées russes sous forme de re-branding [...] est incompréhensible ! »
24. Emmanuel Macron :

À nos enfants et notre jeunesse vers lesquels mes pensées vont en cet instant, je fais le serment de léguer une planète vivable, une France plus vivante et plus forte.

« Une France plus vivante » : Macron jamais n’était allé aussi loin dans l’insolence, la provocation et l’inversion ; il se croit plus que jamais tout permis et ne cesse de jouer avec nous comme le chat avec la souris – à commencer par la rebaptisation d’En marche : toute personne qui connaît ou qui a deviné l’âme noire de Macron a compris que la renaissance c’est tout simplement la mort. Cet homme est la férocité même. Comme je me retiens d’en dire plus !
25. — La corruption des petits gouvernants, dernière vidéo de Combaz, ici.
26. LANGUE, 9 mai. Des amis me suggèrent Renuisance pour Renaissance et pitouiter pour touiter. Je prends tout de suite. On me fait remarquer que la caille pitouite (voir le dictionnaire TOP, toute l’orthographe pratique) et que l’emblème de Twitter est un oiseau.
27. — 10 mai. Macron est tellement détestable qu’il nous a fait aimer Poutine.
28. LANGUE, logique. « Ce ne sont pas des cas isolés », entend-on dire. Bien sûr, s’il y a plusieurs cas il n’y a pas d’isolement. Ce qu’on peut dire : « Ce cas n’est pas un cas isolé » ; sous-entendu : « il y a d’autres cas ».
29. LANGUE, trucher. Littré :

trucher, v. t.
Terme vieilli. Mendier par fainéantise. Il se conjugue avec l’auxiliaire avoir.

Il n’existe pas dans le français actuel un verbe exprimant que c’est par fainéantise qu’un sujet mendie.
30. LANGUE. Conseils à moi-même pour Twitter (ex-« Mes autoconseils pour Twitter »), 1et 2.
carré-roux C’est à moi de me relire trois fois afin que mon lecteur n’ait pas à me lire trois fois pour me comprendre.
#ToujoursMeRelireTroisFois
carré-roux La première des politesses en communication est la clarté des propos, la seconde est leur pertinence.
#JeNeMeRelisJamaisAssez
31. — CoViD-19, vaccins. Décidément c’est le casse du siècle, voire du millénaire pour Grosse Pharma : un vaccin quasi obligatoire partout et pour tous et multidose qui rend malade et oblige à recourir à Grosse Pharma pour tenter d’en effacer les effets dits « indésirables » (euphémisme scandaleux).
32. LANGUE, décidément. En tête d’un membre de phrase, décidément peut signifier qu’on a bien pesé ce qu’on va dire, qu’on a plus d’une raison de le penser, de le dire : « Décidément, ce type est fou. »
Voir aussi la définition de Littré.
33. LANGUE. Je lis sur une affichette : « Con se le dise. » Bien trouvé.
34. — En route vers les législatives. Marraine Le Pin’s a beaucoup déçu, le parti est sur le chemin de l’agonie.
35. — CoViD-19, 11 mai. Francetvinfo.fr : « Le masque ne sera plus obligatoire dans les transports en commun à partir du lundi 16 mai. » Ne pas se réjouir, après les législatives, les pires contraintes, les plus folles mesures « sanitaires » vont pleuvoir. Ce sera Renuisance à marche forcée.
36. LANGUE, Littré.

pénitentiel, s. m.
[...] Livre ecclésiastique contenant tout ce qui concerne l’imposition de la pénitence et la réconciliation des pénitents.

lettres de rémission, ou, absolument, rémission, lettres patentes expédiées et adressées aux juges, par lesquelles le roi accordait à un criminel la rémission de son crime, en cas que ce qu’il avait exposé à sa décharge se trouvât vrai.

37. LANGUE. Littré ignore bravitude, mais il connaît vaillantise :

vaillantise
Terme familier. Action de vaillance. [...] « Que je vais m’en donner, et me mettre en bon train De raconter nos vaillantises  ! », Molière, Amph. III, 6.
S’emploie ironiquement le plus souvent.

38. important Des tortionnaires, des sadiques nous gouvernent. Il est temps que chacun en prenne pleine conscience.
En particulier, le pouvoir de Renuisance de Macron est infini.
39. LANGUE, C’est jadot ! Un touiteur s’adressant à l’écologiste Yannick Jadot : « Vous êtes grotesque. »
Un autre répond : « “Grotesque”, c’est même la définition de “Jadot” dans tout bon dictionnaire. On dit “C’est jadot”, à savoir “C’est foutraque”. »
40. LANGUE. Conseils à moi-même pour Twitter (ex-« Mes autoconseils pour Twitter »), 3 et 4.
carré-roux Un propos insignifiant vaut l’assurance d’être retouité. Seul un peaufinage très sérieux permet d’échapper au retouitage.
carré-roux Trouver le moyen de dire très poliment mais fermement aux gens auxquels je m’abonne que je ne veux pas d’abonnement en retour (ce qu’on appelle le « follow back »). On n’est pas au bistrot : tu m’as payé un coup, je te paie un coup.
41. LANGUE, lever la jambe. Cnrtl.fr :

lever la jambe [Le suj. désigne gén. une femme], Être de mœurs légères (Lar. Lang. fr.).
lever la jambe (pop.). Danser. « Tout le reste, femmes comme hommes, valsait, se saoulait, levait la jambe » (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 234). En partic., Danser le cancan (Larchey, Excentr. lang., 1865, p. 175).

Un de mes vieux dessins :

 

jambe

 

42. — Médias, 12 mai. Gabrielle Cluzel annonce sur Twitter : « Rendez-vous sur @CNEWS à 21 h 10 dans #Soirinfo chez @JPasquet. » Tous les jours des personnalités nous invitent à nous tenir prêts à les écouter sur une radio ou une télévision.
Moi, les télévisions, les radios, Twitter,... On parle, je parle, tu parles, il parle : résultat zéro.
Est-ce que ça vaut encore la peine de parler ? de parler autant ?
À qui ça rapporte, à part les parleurs professionnels et tous ceux qui vivent d’eux ?
Le jour où un missile nous tombera sur la tête nous serons encore en train de parler.
43. — CoViD-19, vaccins, 13 mai. Très bientôt la cinquième dose du vaccin anti-rhume-19 : application du principe de Renuisance.
44. — CoViD-19, vaccins, une phrase forte qui fera date. France3-regions.francetvinfo.fr : « Soignants non vaccinés : “Je veux la reconnaissance que tout cela a été inhumain”, à Besançon, une soixantaine de “suspendus” portent plainte au pénal. »

 

inhumain.jpg

 

45. LANGUE, hein. Le « hein », exclamatif ou interrogatif, est à la mode en fin de phrase sur Twitter, à la fois voyou et moutonnier, il est gras.
Exemple : « Je demande pour savoir à quel moment on a la crédibilité et l’expertise hein? »
46. important CoViD-19, vaccins, sang. Dr. Philippon Philippe : « La nature reprend ses droits. Les dons de sang et d’organes de vaccinés ne seront plus utilisables pour autruis [sic], car la pollution par les Spikes induits par l’ARN du virus SARS-CoV-2 provoque des coagulations chez les receveurs et dans les appareils de dialyse rénale ! »
Cette très grave affirmation, qui n’est pas nouvelle du tout, ne circule que sur les réseaux sociaux. À confirmer.
47. — CoViD-19, vaccins. Ce raisonnement simpliste ne m’a jamais trahi : tout ce qui vient de Macron est douteux, donc le vaccin est douteux. À rapprocher de la phrase plus haut : Macron est tellement détestable qu’il nous a fait aimer Poutine.
Tout ce qui vient de Macron doit être rejeté comme dangereux : dans tout acte ou projet de Macron il y a un germe de destruction et de ruine.
48. LANGUE, rectification de bancalité, 16 mai. Quelqu’un me dit que « Mes autoconseils pour Twitter » n’est pas clair. Il y a beaucoup de vrai. Le nouveau titre est donc « Conseils à moi-même pour Twitter », mais le principal est ici : logiquement #ToujoursSeRelireTroisFois devient #ToujoursMeRelireTroisFois et #OnNeSeRelitJamaisAssez devient #JeNeMeRelisJamaisAssez.
La communication et la logique sont des arts délicats.
49. LANGUE, Twitter, lutte contre les chronophages. S’il fallait bloquer tous les gens dont les touites nécessitent au moins trois lectures pour être compris, il n’y aurait plus grand monde à lire.
50. —Médias. Article sur Twitter mal traduit ou original mal écrit, mais intéressant : Aubedigitale.com, « Elon Musk avertit les utilisateurs de Twitter qu’ils sont “manipulés”. »
51. LANGUE, néologisme, vaccinade, n. f., péjor., grand nombre de vaccinations ; campagne de vaccination(s). Suffixe ade de pluralité, penser à bastonnade, colonnade, fusillade,... (Noter que l’injection de la quatrième dose anti-rhume-19 a commencé le 7 avril.)
52. — Elisabeth Borne nommée Premier ministre. Un visage ingrat qui suscite la détestation immédiate voire l’effroi. Une Margaret Thatcher, suggèrent certains.
53. — CoViD-19, vaccins, 17 mai. Un exemple parmi des milliers d’autres, France3-regions.francetvinfo.fr : « Vaccin anti-Covid : la descente aux Enfers d’Eloïse ».
54. — Je prédis qu’Elisabeth Borne sera détestée comme jamais Premier ministre français ne le fut.
55. LANGUE, Twitter, #HalteAuCharabia, #Halte_au_charabia. Lutte contre les chronophages. Lu quatre fois un touite, pas compris, bloqué l’auteur conformément au principe de Verdun Barrot. Une heure plus tard, bloqué une deuxième personne.
Ajouter que, outre la paresse de rédaction et de relecture, le style télégraphique et SMS fait des ravages croissants : le rédacteur économise son temps, mais le lecteur le dilapide.
56. LANGUE, Premier ministre. Elisabeth Borne est le Premier ministre actuel. Je continuerai probablement à dire le même si le féminin n’est pas condamnable (voir l’alinéa 8 de la définition de Littré). Une ministre ne me gêne pas, mais une Première ministre me semble pesant, laborieux.
57. LANGUE, competir. Verlaine écrit : « Est-il nécessaire d’organiser le prochain Euro de football puisque la géopolitique permet de gagner avant de competir ? » (allusion au concours truqué de l’Eurovision).
Je lui réponds : « L’important est de participir, pas de gagnir. »
58. LANGUE, compéter. Dictionnaire de l’Académie :

compéter, v. i.
Emprunté du latin juridique competere, « être propre à, revenir à, appartenir à ».
DROIT. Vieilli.
1. Appartenir en vertu de certains droits. Ce qui lui peut compéter et appartenir dans la succession de son père.
2. Être de la compétence de. Cette affaire ne compète point à tel tribunal.

59. LANGUE, emprunter à, emprunter de. Littré :

Quand le régime indirect d’emprunter est un nom de chose, il faut de : la lune emprunte sa lumière du soleil ; quand c’est un nom de personne, on met indifféremment à ou de : j’ai emprunté mille francs de mon ami ou à mon ami.

Voir aussi le 58 : « Emprunté du latin juridique competere ».
60. — Macron le boulet de la France pour cinq ans.
61. LANGUE. Selon Jean-François Delahaut et, paraît-il, selon Alain Peyrefitte, de Gaulle aurait déclaré : « Tous les trucages qu’imaginent les Américains sont démentis par les événements. »
Je lui réponds : « Il aurait dit ça ? “Démentir un trucage”, c’est affirmer qu’il n’y a pas de trucage. En revanche on peut démentir une affirmation. La phrase d’origine contient peut-être le mot dévoilés, et non démentis.
Ça me fait penser à Macron disant « se fourvoyer dans l’erreur » le 31 décembre 2018 (voir la leçon 694, mises à jour) et à ce genre de phrase journalistique : « Les malfaiteurs s’étaient déguisés en faux policiers. »
62. Autojournal.fr : « Elisabeth Borne, favorable aux 110 km/h sur les autoroutes ».
En anglais : Borne to be an emmerderesse.
63. LANGUE, CoViD-19, suite. Pandémie à venir, la raviole du ginsse, avec une nouvelle farce à l’intérieur.
Une « farce à l’intérieur » : on me dira que c’est en partie tautologique, mais l’humour a ses licences.
64. Politique sanitaire macronière catastrophique. Agence France-Presse : « Fermetures de nuit, “délestages” sur d’autres hôpitaux, accès filtrés par les Samu : faute de soignants, au moins 120 services d’urgence ont été forcés de limiter leur activité ou s’y préparent, selon une liste de l’association Samu-Urgences de France. »
65. LANGUE, 1/3. Pierre Assouline  : « C’était à craindre, ça na [sic] donc pas raté : les éditions Autrement viennent de débaptiser “Le nègre du Narcisse” de Joseph Conrad pour le rebaptiser “Les enfants de la mer”. Et le texte aussi a été modifié. On en est là, en France. »
La bonne graphie du titre est « Le (ou le) Nègre du Narcisse », car ce Nègre est un Noir et non un nègre (ou prête-plume), mot également quasi interdit.
En accord avec les règles orthotypographiques, on écrira le Nègre du Narcisse, qu’il s’agisse d’un Noir ou d’un prête-plume, dans les deux cas. Soit un ouvrage dont le titre est le Français d’aujourd’hui, on ne saura pas s’il s’agit de l’homme ou de la langue.
66. LANGUE, 2/3. Un ami me signale le roman inachevé d’Alexandre Pouchkine paru en 1837 le Nègre de Pierre le Grand.
Y a du boulot pour les éditeurs woke avec des arguments comme « nouvelle édition » ou « nouvelle traduction ».
67. — CoViD-19 et sa séquelle, 23 mai. D’après plusieurs médecins, la raviole du ginsse serait une maladie bénigne qui guérit toute seule. Qui s’en étonnera ?
68. LANGUE, 3/3. Ce même ami ajoute ces précisions :

1. – arabe en russe se dit normalement араб (arab, avec un b final qui se prononce comme p). De ce mot est dérivé le mot арап (arap), qui, lui, signifie noir, nègre, voire coquin ou fripon ;
2. – c’est ce « Nègre » de Pierre le Grand, qui s’appelait Ibrahim Hannibal, qui est un ancêtre de Pouchkine, et qui a donné au poète russe des traits accusés.

Rappel : voir chez Littré les acceptions péjoratives des mots arabe et grec.
69. LANGUE, 24 mai. Etudiant.lefigaro.fr : « Orthographe : une [sic] professeur d’université s’alarme du niveau des étudiants [...]. “J’observe chaque année davantage de phrases incompréhensibles ou illisibles.” »
70. LANGUE, moment.
carré-roux Littré :

de moments en moments, sans intervalle, continuellement. [...] « Tandis que des soldats, de moments en moments, Vont arracher pour lui [Néron] des applaudissements », Racine, Brit. IV, 4.
Il signifie aussi, dans le plus prochain intervalle de temps. « Des vaisseaux dans Ostie armés en diligence, Prêts à quitter le port de moments en moments », Racine, Bérén. I, 3.

La première acception équivaut à « à tout moment », la dernière à « d’un moment à l’autre ».
carré-roux Nouveau Larousse illustré (1897-1904) :

de moment en moment, d’une manière progressive et sensible.

carré-roux Dictionnaire de l’Académie :

de moment en moment, par intervalles. La pluie tombe de moment en moment. 
Par extension. Peu à peu, et de manière continue. La tension s’accroît de moment en moment.

On notera, entre autres, que Littré ne connaît pas la locution de moment en moment, que le Dictionnaire de l’Académie ne connaît pas de moments en moments et que le Grand Dictionnaire encyclopédique Larousse (en dix volumes) ignore les deux locutions.
71. LANGUE, #Halte_au_charabia, #Parlons_français. Rappel, Brigitte Macron : « Il [mon époux] n’a de cesse que la France » (à 1 min 41 s).
72. LANGUE, nu-pieds. Etre nu-pieds ou pieds nus, c’est être sans chaussures. Littré :

« Éveillés à minuit au cœur de l’hiver par l’ennemi dans leur ville, les Génevois trouvèrent plutôt leurs fusils que leurs souliers  ; si nul d’eux n’avait su marcher nu-pieds, qui sait si Genève n’eût point été prise  ? », Rousseau, Ém. II.

Mais ce pourrait signifier « sans chaussettes », car en Occident il y a aujourd’hui beaucoup plus de va-nu-pieds sans chaussettes que sans chaussures.
Génevois : c’est bien l’orthographe (et la prononciation) chez Littré ; qui précise : « Le “Complément” du Dictionnaire de l’Académie française, Paris, 1842, met un accent aigu sur la syllabe . Mais à Genève l’habitude est de ne jamais accentuer cette syllabe dans les livres ni dans les journaux. »

 

 

 

Page d’accueil et sommaire   • Page précédente  • Haut de page • Page suivante ►carré-marronnasse carré-roux carré-brun carré-rose carré-bleu • * important

 

 

triangle-rose-inverse Dossiers
• Le style c’est l’homme, analyse de l’expression macronienne ici
• Lesdites « Rectifications de l’orthographe » de 1990, analyse d’un cafouillage ici
• Le style déplorable des historiens ici
• Le piège de la locution « sauf à » ici

Macron-robot

 

barre-rousse

carré-roux Météo de Paris carré-roux

https://meteofrance.com/previsions-meteo-france/paris/75000

LMMRM — Je dédie ce site à Mamette et à mes amis Mondo Huygelen, Jack Bonamy et Tadeusz Matynia