Vous êtes à http://lesmediasmerendentmalade.fr/Notes-jetees-ici-sans-preuve-39.html

Notes jetées ici sans preuve, 39

ligne-brune

Mélanges
Mélanges est la fusion provisoire de « Notes jetées ici sans preuve » (sur la langue et sur les médias) et de « De l’Opération CoViD-19 » ; s’y ajoutent quelques autres faits d’actualité, comme les manœuvres visant à restreindre la liberté d’expression, la guerre en Ukraine,...

 

Page d’accueil et sommaire  • Page précédente  • Bas de pagePage suivante

 

carré-bleu Mélanges, septembre 2022, XXIV
1. Rappel. Macron l’emmerdeur biquinquennal pousse au chaos et à l’exaspération. Seule chose qu’il fait bien.
2. LANGUE russe et translittération, deux autres courriels du propriétaire du site ami Barbarisme.com.

• Les règles de la transcription des mots russes ont changé, et là où avant on écrivait Tchernigof, Gurdjieff, etc., maintenant on écrit Gorbatchev (voire Gorbachev) au lieu de respecter la phonétique russe. C’est évidemment Gorbatchof ou Gorbatchov qu’il faut écrire. En russe, Горбачёв : ч + ё se prononcent tcho et portent l’accent tonique — raison de plus de prononcer tcho.
Mais il est difficile de faire perdre leurs habitudes aux journaloustics. Cela me rappelle la fameuse expression « tsar de toutes les Russies », qui est à l’origine une grossière erreur de traduction : всероссийкий царь, « tsar de toute LA Russie ».
En fait il faudrait même prononcer garbatchof, le ’o’ initial passant à ’a’, car ne portant pas l’accent tonique (de même il faudrait prononcer Dastaïevskiï, Talstoï, etc., au lieu de Dostoïevskiï, Tolstoï, etc. Mais pour ça, il faut savoir le russe).

• La règle est simple, un ’o’ qui ne porte pas l’accent tonique se prononce ’a’, voire ’eu’ (comme un ’e’ muet) s’il est éloigné de l’accent tonique, comme dans Dostoïevskiï, qui se prononce deustaïefskiï, le ’v’ passant à ’f’ devant des consonnes sourdes. [...] Les transformations vocaliques sont sans doute un des éléments les plus difficiles du russe ; tout est régi par l’accent tonique, qui est le véritable pivot du mot.
Il faudrait revoir les règles de transcription des mots russes. Et je ne parle pas des mots chinois !

Ces transformations vocaliques me font penser aux cambiarine de la langue corse.
3. Folie électrique : « Les fonderies Dechaumont, 150 personnes. Ses coûts en électricité sont passés de 750 000 à 1,5 million € et à 6 millions € pour 2023 ! [Elles] vont faire faillite et être liquidées. »
4. — Dans les médias, 1er septembre. Vague de lapalissades, d’enfonçages de porte ouverte, d’inversions et d’inversions-prestidigitations dans la macronosphère (Borne, Darmanin, journacloches, commentateurs invités,...). Un exemple. Selon un commentateur : oui, les sanctions enrichissent finalement les Russes, mais la richesse va les étouffer, ils ne savent plus quoi faire de leur argent, ils sont perdus, et Le Maire a prouvé son habileté.
5. — Folie électrique et gazière. Agence France-Presse : « Asphyxiée par la hausse des prix de l’énergie, la célèbre verrerie Duralex va mettre son four en veille durant minimum quatre mois à partir de novembre et placer l’ensemble de ses salariés en chômage partiel pour économiser de l’énergie et préserver ses finances. »
6. — Jamais ils ne se reposent.
Ici. « Climat », « combat », « efforts », « système de contraintes »,... Macron a très largement dépassé la limite de ce qu’il peut exiger de nous.
• Les politiques et les médias ont trop profité de la crédulité du peuple, elle s’est retournée en doute permanent. Les voilà punis, car nous sommes presque tous complotistes, et ils s’en plaignent.
7. important La France. Dobsky : « Un mineur isolé [en situation irrégulière] entre dans un appartement occupé par trois femmes, il se masturbe et vole portable et sac à main, il est libéré en moins de 24 heures » (vidéo) et il ne sera pas poursuivi pour agression sexuelle.
La France telle qu’elle est vraiment, la France sans fard. #Renuisance. Ils seraient capables de revoter pour Macron.
8. — Rappel des faits et des résultats. « Tiens, prends ça, Poutine ! » Et il se mit une balle dans la tête.
(Mêmes résultats qu’avec le CoViD : mesures aggravant les problèmes.)
9. Folie électrique et gazière. BFMTV : « De 11.000 euros à 55.000 euros par an : le désarroi d’un restaurateur qui va voir sa facture de gaz exploser. »
10. LANGUE. Il me revient cette expression qu’on entendait dans les années 50 (et peut-être 60 encore), « Fais risette à papa négro ! ». On le disait par exemple, avec le sourire et en écarquillant les yeux, à un enfant triste pour le faire rire ou sourire. J’en ignore l’origine.
Ce qu’on n’entend plus du tout non plus : « Le petit oiseau va sortir. »
11. LANGUE. On aura remarqué qu’on ne dit plus du tout « vulgate », tout le monde dit « doxa ».
12. LANGUE, guerre russo-ukrainienne. Il y a peu, ils auraient appelé ça « le droit d’ingérence » (russophones d’Ukraine en danger de disparition). Quand ça les arrange.
13. LANGUE, art de la formule. Jean Messiha : « Darmanin est le plombier qui dit qu’il peut réparer la fuite sans couper l’eau. »
14. — Puisque le Parlement ne dit rien... Puisque le Parlement dort... Puisque les médias ne bronchent pas... Puisque les Français laissent faire...
15. — Tout se délite et tout part en brioche, mais ça n’empêchera jamais Macron de pérorer et de plastronner en vainqueur.
16. — 5 septembre. Les Français ont aujourd’hui affaire à deux liquidateurs d’exception, Macron et Hidalgo. L’époque sera marquée d’une pierre noire dans les livres de nos petits-enfants.
17. — La dernière vidéo de Combaz. Assez spéciale, la vie, la mort.
18. tres-important Terrorisme psychique. Macron jouit de nous faire peur – c’est désormais pour moi une franche certitude – et ce même au risque de passer pour le plus incompétent et le plus bête des hommes.
Voir ici...

« Cet accord fait que la France pourrait être tenue d’approvisionner en gaz certains de ses voisins, au détriment de ses propres ressortissants » [, déclare Macron].

... et ici...

« Nous sommes en guerre, c’est un état de fait », assène [Macron] une fois de plus.

19. LANGUE. À la mode sur Twitter, malaisant. Moutonnerie ?
20. — Médias, liberté d’expression, intimidation, 6 septembre. Eric Verhaeghe sortant de sa garde à vue : « C’est évidemment une opération d’intimidation, j’ai été conduit les menottes aux poignets. »
21. LANGUE, mot croisillon. #Annulez_les_JO_alacon. Le mot « alacon » a, à ma connaissance, été inventé par le propriétaire du site Barbarisme.com. La trouvaille n’est pas insignifiante, elle permet d’éviter une grossièreté voyante qui dans certains contextes détonnerait, elle édulcore astucieusement le brutal « à la con ».
Il faudrait que je parle aussi du mot « loteur », qui est un édulcorant de « l’auteur » et un signe de modestie (qualité rare) et d’autodérision (on trouvera de nombreuses occurrences sur son site).
22. — Di Vizio, vidéo : Macron, « est devenu fou », il « est totalement en roue libre », ce qu’il dit « est absolument dingue », « nous allons au drame ». « Macron devient fou », dit aussi Philippot.
Disons plus précisément : Macron est très furieusement dingue et poursuit à une vitesse accélérée la destruction de la France, qu’il désire totale et irréversible. Quant au Parlement, il est en vacances et n’ose toujours pas demander la destitution du possédé d’Amiens, sobriquet qui n’a jamais été aussi justifié.
23. — Si quasi tous les médias disent que la rentrée sera difficile pour le gouvernement, c’est que c’est faux : plus de cinq ans de macroneries nous l’ont appris à nos frais et dépens.
La rentrée sera très douloureuse non pas pour #Renuisance, bien nourrie, bien chauffée, bien outrecuidante, mais pour le petit peuple.
24. Lefigaro.fr : « Sur les réseaux sociaux, des internautes prévoient une mobilisation ce samedi [10 septembre] contre la politique d’Emmanuel Macron. »
25. — 9 septembre. Exaspération populaire, 1/n. Manifestationgiletsjaunesparis.fr : « Samedi 10 septembre 2022, Paris. [...] Aucune déclaration de manifestation de gilets-jaunes ne sera faite à Paris, c’est un choix des déclarants. Cependant un évènement majeur devrait avoir lieu [...]. Le lieu et l’heure seront indiqués le 10 septembre dans la matinée sur les réseaux sociaux. Nous n’avons pas d’autres informations. »
26. — 10 septembre. Exaspération populaire, 2/n. Cnews.fr : « “Le but est d’occuper le plus longtemps [possible] les rues de Paris à partir du 10 septembre ! On [n’]est pas là pour danser et chanter mais pour se révolter”, peut-on lire sur un tract partagé sur le groupe Facebook Septembre noir. »
L’appellation « Septembre noir » (penser aux athlètes israéliens assassinés en septembre 1972 à Munich) est un mauvais jeu de mots et augure mal ; il semble sorti d’un esprit branquignolesque, voire irresponsable.
Voir sur Facebook les Bagnards de la République, ici et ici (vidéos en direct) ; ici « Macron enculé » ici (vidéo). carré-rose Mise à jour 15 septembre. Ces pages ou ces vidéos n’existent plus.
C’est sûr, il faut que Macron dégage.27. — Exaspération populaire, 3/n. Alexis Poulin : « Je rêve d’un peuple féroce. » À la férocité du possédé d’Amiens doit répondre la férocité du peuple exaspéré.
28. — Sadisme. Olivier Berruyer : la retraite à la Macron, est « une mesure sadique ». Il y a « une espèce de jouissance du mal chez Macron qui est quand même assez phénoménale ».
La volonté macronière de nuire commence à trop se voir.
29. LANGUE, corsisation des prénoms. France3-regions.francetvinfo.fr : « Les prénoms en langue corse de plus en plus plébiscités par les parents. [...] Ghjulia, Alba et Livia caracolent en tête chez les filles et Andria, Gabriel et Lisandru chez les garçons. [Alors que] au niveau national, Jade et Gabriel occupent la première place. »
30. — LANGUE, journalisme, précision des citations, rôle des guillemets, 1/2. Un bel exemple d’amateurisme journacloche, de fausse citation, de citation arrangée dans Leparisien.fr, article de juillet 2018 (https://archive.ph/KCdj4).
Titre :

« Qu’ils viennent me chercher » : quand Macron communique « à la Sarkozy ou à la Trump »

Dans le texte de l’article, on apprend que Macron a déclaré :

« S’ils veulent un responsable, il est devant vous, qu’ils viennent le chercher. »

Depuis, tout le monde – je n’ai à ce jour, quatre ans plus tard, rencontré aucune exception – répète que Macron a dit « Qu’ils viennent me chercher ».
31. — LANGUE, journalisme, précision des citations, rôle des guillemets, 2/2. Pour indiquer qu’une citation est inventée, approximative ou arrangée dans un but de simplification, de résumé, de dérision, pour ne pas la truffer, l’alourdir exagérément de points de suspension entre crochets ou de mots entre crochets,... on pourrait, solution simple et rapide que je teste sur Twitter, imaginer de remplacer les guillemets par des chevrons à l’envers par exemple :

Quand Macron a dit aux Français >Qu’ils viennent me chercher !<, les courageux gilets-jaunes l’ont pris au mot, mais n’ont pu s’approcher suffisamment de l’Elysée. Il ne s’en est fallu que de cent à deux cents mètres.

32. — LANGUE, néologisme, 1/2. Tom : « Zemmour fait rentrer un nouveau mot dans la langue française [...]. FRANCOCIDE : meurtre commis par un individu issu de la diversité, en raison de sa francité. »
33. — Hors sujet, ou la France d’avant. Belle photo d’Edouard Boubat : peintres rue de l’Abreuvoir, Montmartre, Paris, 1949. L’original, de meilleure qualité, est ici.

 

Abreuvoir

 

34. important 11 et 12 septembre. Selon Emmanuelle Gave, Reconquête serait « un faux parti créé par Knafo/Kholer/Émilien sur impulsion de Macron » et de la drogue (64 grammes) aurait été trouvée par la police sur le lieu de l’université d’été de Zemmour ; des personnalités du parti seraient impliqués dans ces deux affaires. Gave est traitée de folle et de menteuse. Plus de détails ici. carré-rose Mise à jour du 14. Le compte de Gave n’existe plus. Elle a peut-être voulu se protéger du harcèlement. carré-rose Mise à jour du 16. Le compte de Gave est de retour, mais les touites auxquels je renvoyais ci-dessus ont disparu.
35. — LANGUE, néologisme, 2/2. Francocide, précisions personnelles et logiques.
• Un francocide peut être commis par un Français (de souche, naturalisé,...) aussi bien que par un étranger. L’important est que l’acte ait comme une de ses motivations la haine de la France.
• Un viol n’est pas un meurtre (suffixe cide), il ne peut être appelé « francocide ». Le mot est utilisé à tort et à travers sur Twitter.
Voir aussi l’alinéa 32.

36. — LANGUE, incessamment. Surprise : je pensais que incessamment au sens de « sans délai, au plus tôt, très prochainement, sans retard » était fortement déconseillé par l’Académie et par Littré, eh bien non.
37. — CoViD-19. Hélène Banoun : « Danemark : la vaccination anti-Covid n’est plus recommandée aux moins de 50 ans. »
38. — LANGUE, relais.
Je l’avais oublié, celui-là : « [relais] peut s’écrire relai selon les rectifications orthographiques de 1990 » (source : Académie franaçaise). Pour s’aligner sur délai, je suppose, mais surtout pour faire plaisir aux néo-bacheliers sous-lettrés issus de la fabrique nationale des crétins (voir Jean-Paul Brighelli).
39. — LANGUE, transition, 20 septembre. L’immigration (aussi massive et illégale que dangereuse) doit être redistribuée dans les campagnes pour alléger les souffrances des villes : Macron avec une obscène assurance appelle ça une « transition démographique ».
Pour cacher un grave problème, on l’affuble du nom de « transition » (démographique, énergétique,...).

(Voir ici entre autres.)
Ce type est à vomir. Réélu par tricherie ou par bêtise ? je ne cesse de m’interroger.
40. — La Macronie est une sadicocratie.
41. — 21 septembre. Le logomaniaque et omniprésent Macron est chaque jour plus dingue et plus sadique.
42. — LANGUE, bunker et bunker. Dictionnaire.lerobert.com :

bunker, prononcé bounkeur ou bounkère
[Mot allemand.] Casemate construite par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale.
Construction souterraine très protégée. Des bunkers.

bunker, prononcé beunkeur
Anglicisme. Sable situé autour d’un green, en golf.

Autour du parcours, et pas sur le parcours ?
43. — 22 septembre. Comme Macron, Hidalgo perd les pédales et comme Macron elle détruit tout. Deux fléaux, deux catastrophes françaises, deux glandeurs.
Dans la glanderie pure, Bruno Le Maire, dit M. Hectare, les dépasse.
44. — Si je vomis Macron, je pense que Mélenchon est pire encore : Macron tuera la France en dix ans de règne, Mélenchon la tuerait en trois jours.
Je l’ai peut-être déjà dit ici, mais il n’est pas interdit de le répéter.
45. — LANGUE. La Poste sur Twitter : « Avec l’offre de courrier augmenté, faites vivre une expérience immersive au domicile de vos clients. Une solution INH-Inside Home, de La Poste Solutions Business. »
Suite sur le site Laposte.fr : « Vivez l’expérience INH-Inside Home avec notre catalogue expérientiel », « Le coliving ressemble-t-il encore à ce que nous imaginons ? ».
46. — LANGUE. Petite vidéo intéressante de Sami Biasoni sur la langue dite inclusive.
47. — important 23 septembre. Macron, Hidalgo, von der Leyen devraient se taire, ils ont largement dépassé les limites de ce que peuvent supporter les Français.
48. — 24 septembre. Place-armes.fr : lettre ouverte à Macron d’un ancien officier du renseignement intérieur à propos de la guerre russo-ukrainienne.
49. — Poutine n’a pas besoin de jeter des bombes sur l’Union européenne puisqu’elle s’autodétruit. Pour la France, Macron a commencé en dilapidant l’argent public (aujourd’hui il verse 1,6 milliard à Bill Gates plutôt qu’à l’hôpital, par exemple), en vaccinant massivement la population, en détruisant le système de santé,... Il est le meilleur allié de ceux qui veulent notre disparition.
50. — LANGUE, francocide, 27 mars. S’il n’y a pas homicide, il n’y a pas francocide. L’étymologie est têtue. Ici encore une mauvaise utilisation du terme, inventé par Zemmour, ordinairement mieux inspiré.
51. — LANGUE, français durable. FranceTerme : « Quelques termes pour une planète et un français durables [sic !]. »
52. — LANGUE, sauvageté. FranceTerme :

sauvageté, n.f.
Journal officiel du 15/01/2017
Domaine : ENVIRONNEMENT
Définition : Caractère d’un espace naturel que l’homme laisse évoluer sans intervenir ; par extension, cet espace lui-même.
Voir aussi : dédomestication, réensauvagement
Équivalent étranger : wilderness (en), Wildnis (de)

D’ici à ce que les terminologues officiels valident bravitude, il n’y a pas loin.
53. — LANGUE, différence entre multimorbidité et comorbidité (plus précis).

multimorbidité, n.f.
Journal officiel du 07/08/2022
Domaine : SANTÉ ET MÉDECINE
Définition : Association de plusieurs maladies chez une même personne.
Équivalent étranger : multimorbidity (en)

comorbidité, n.f.
Journal officiel du 07/08/2022
Domaine : SANTÉ ET MÉDECINE
Définition : Association à une maladie donnée d’une ou de plusieurs affections qui peuvent en aggraver le pronostic ou conduire à en modifier le traitement.
Équivalent étranger : comorbidity (en)

écoanxiété, n.f., synonyme d’anxiété écologique

54. — 29 septembre. Hidalgrotesque pour Paris et Macron pour la France, rien que des destructeurs. Aussi quotidiens et acharnés qu’inarrêtables.
55. — tres-important 30 septembre. Anne-Sophie Estruch, vidéo : « A #Pau pour l’inauguration du Foirail avec la venue d’Emmanuel Macron, des CRS montent dans un appartement de la place pour faire retirer une pancarte “Je veux partir à la retraite avant l’effondrement climatique”. »
Remarquez comme cette dictature est minutieuse. Chaque détail est peaufiné.
Voir aussi ici : « Les policiers ont menacé de défoncer la porte [...]. Ils ont dit : “Si vous gueulez, on vous emmène.” » Noter la violence verbale : « Si vous gueulez ».
Le maire de Pau est François Bayrou.

 

dictature

 

Les dilettantes ne sont pas plus soucieux d’exactitude que les professionnels, et on remarquera que la citation de la touiteuse est inexacte : « Je veux partir à la retraite avant l’effondrement climatique » au lieu de « Je veux pouvoir partir en retraite avant l’effondrement climatique ». Beaucoup de mauvais exemples viennent d’en haut.
carré-rose Mise à jour. Lesechos.fr ne savent pas lire : « Je veux pouvoir partir à la retraite avant l’effondrement climatique. »
56. — Hôpitaux. LesinfirmieresEncolere : « Plus de 68 000 lits d’hôpitaux fermés en 15 ans, c’est le chiffre officiel de la DREES. 37 000 pour Sarkozy, 10 000 pour Hollande et 21 000 pour Macron (1er quinquennat). »
57. — LANGUE. CNews (https://archive.ph/ooOY9), quand arrêterez-vous d’employer des illettrés ?

[Ils] pensaient qu’ils pourraient ordonner le monde comme cela les arrangent.

58. — Plus je vomis Macron, plus j’apprécie Poutine, le seul qui pourrait un jour le recadrer ou lui faire reprendre terre.

 

Page d’accueil et sommaire  • Page précédente  • Haut de page  • Page suivante 

(►carré-marronnasse carré-roux carré-brun carré-rose carré-bleu * important )

 

 

triangle-rose-inverse Dossiers
• Le style c’est l’homme, analyse de l’expression macronienne ici
• Lesdites « Rectifications de l’orthographe » de 1990, analyse d’un cafouillage ici
• Le style déplorable des historiens ici
• Le piège de la locution « sauf à » ici

Macron-robot

 

barre-rousse

carré-roux Météo de Paris carré-roux

https://meteofrance.com/previsions-meteo-france/paris/75000

LMMRM — Je dédie ce site à Mamette et à mes amis Mondo Huygelen, Jack Bonamy et Tadeusz Matynia