Vous êtes à http://lesmediasmerendentmalade.fr/Notes-jetees-ici-sans-preuve-12.html

 

Notes jetées ici sans preuve, 12

aa

 

Page d’accueil et sommaire  • Page précédente  • Page suivante

 

roux Nombre d’articles sur l’ensemble du site : plus de 1 568.

[...] Le titre Notes jetées ici sans preuve (NSP) est peut-être provisoire ; ce qui est définitif, c’est le changement de ton (plus offensif et plus familier) et de méthode (allégée). Présentation complète ici.

 

• 3 août 2020
NSP 111. – Du charabia juridique et de notre santé

Confronté au charabia juridique qui confond modifier et abroger*, à la jungle quasi inextricable des liens de Legifrance.fr qui donne le tournis ou le sentiment de faire un surplace permanent, comment, sans l’aide d’un avocat ou d’une association de malades, ne pas renoncer à conclure positivement et assurément que l’interdiction restreinte du Plaquénil a été levée le 10 juillet 2020 ?

Asso. Victimes Coronavirus Covid-19 France** :

Droit de prescription du #Plaquenil.
[L’arrêté du 10 juillet] a sonné la fin de [...] l’interdiction de la prescription du Plaquenil par les médecins pour les patients atteints du #Covid19 : https://bit.ly/302GB6r.

Rétropédalage discret (car honteux ?) ; rien vu dans la presse (parce qu’il ne faut pas que ça se sache ?) — je précise que je n’ai pas de télévision.
Tous les médecins et tous les pharmaciens le savent-ils ? par expérience, je réponds : je suis certain que non.
Interdiction levée, mais pour combien de temps ?
L’arrêté du 26 mai 2020 écrivait PLAQUENIL au lieu de PLAQUÉNIL (il suffisait pourtant de regarder la boîte ; en revanche sur le site du laboratoire pharmaceutique Sanofi, on lit : « notre spécialité Plaquenil® (sulfate d’hydroxychloroquine) »...).

 

. En d’autres termes, l’article 36 de l’arrêté du 10 juillet 2020 abroge l’article 6-2 de l’arrêté du 26 mai 2020 (ici) . rose Mise à jour, 7 septembre. Un certain médecin entendu sur Sud Radio semble ignorer cette abrogation...

Plaquenil

marronnasse Autonote_Plaquénil

————
* https://bit.ly/3fnv3R7 :

A modifié les dispositions suivantes :
[...]
Abroge Arrêté du 23 mars 2020 - art. 6-2 (Ab)

— Primo. Sauf erreur de ma part, l’article 6-2 (en bonne langue, on dit « article six trait d’union deux » plutôt que « article six tiret deux ») est bien une disposition de l’arrêté, et cette disposition n’est pas modifiée, mais abrogée (voir aussi https://bit.ly/30kO1Dw). Abroger un article, le supprimer, l’effacer, ce n’est pas le modifier. En revanche, abroger un des articles d’un arrêté, c’est modifier l’arrêté.
— Secundo. Au moins, en meilleure langue, uniformiser les temps : A modifié/A abrogé ou Modifie/Abroge. Une solution confortable aurait été : « Modifie ou abroge les dispositions suivantes : ».
— Tertio. Charabia juridico-sanitaire, voir aussi les NSP 105 et 106.

** https://twitter.com/AssoCovid

 

 


• 4 août 2020
NSP 112. – Le métier de journatoc

Un article en toc sur le métier de journatoc, où l’on n’apprend rien qu’on n’avait deviné depuis très longtemps.
Arretsurimages.net, 26 juillet 2020, « Journalisme : la grande désertion », par Loris Guémart.
Ça commence mal :

Arrêt sur images a interrogé, anonymement ou non, une quinzaine de professionnels ayant changé de métier ces dernières années. Âgé.e.s d’une trentaine d’années, ils avaient tout pour réussir dans ce métier.

Qui est anonyme ou non, l’interrogeur ou l’interrogé ? Ici on comprend que c’est l’interrogeur, Arrêt sur images, qui est anonyme ou non. Absurde.
« Âgé.e.s d’une trentaine d’années, ils avaient tout pour réussir » : manque de cohérence, de constance, et abandon au deuxième round.

C’est tout.
Ah, si quand même ! Une reconversion cocasse : on apprend qu’un journaliste...

... a quitté un CDI au quotidien régional L’Union pour une formation de boucher.

« Journalisme : la grande désertion » ? quitter le métier n’est pas déserter, mais rester est trahir.

https://www.arretsurimages.net/articles/journalisme-la-grande-desertion (archive : http://archive.vn/jxCGI)

 

 


• 5 août 2020
NSP 113. – shitholisation, dix-huitiémisation et dérogatoire

shitholisation (« trou-à-merdisation », de shithole, « trou à merde », mot popularisé par Trump) est un néologisme synonyme de cloaquisation, d’embarbarisation.
Exemple : « la shitholisation de la ville de Bordeaux est due aux migrants et à la racaille locale ainsi que le montre cette page : https://threadreaderapp.com/thread/1290561429100167170.html » (archive : http://archive.vn/wip/gVtz1).

• Dans le même domaine, dix-huitiémisation, qui est aussi une cloaquisation : « la dix-huitiémisation du quatrième arrondissement de Paris » (exemple : https://twitter.com/charlesd4njou/status/1289966552343748610).
Plus fort : plus d’un quartier parisien est en train de se porte-de-la-chapelliser.

• Je lis ce jour dérogatoire de... sous la plume d’un avocat, mais n’est-ce pas, plus logiquement, dérogatoire à… ? L’expression dérogatoire du droit commun est cependant fréquente (deux exemples ici : http://www.senat.fr/rap/l10-343/l10-3432.html), mais moins fréquente que dérogatoire au droit commun.
On déroge à quelque chose et non de quelque chose.

 

 

• 6 août 2020
NSP 114. – À langue pâteuse, crédibilité douteuse, 1/2

Francesoir.fr, qui est un des très rares soutiens médiatiques à la trithérapie hydroxychloroquine + azithromycine + zinc — thérapie qui semble, quoi qu’on dise, le traitement le plus efficace actuellement sinon le seul efficace —, publie fréquemment des articles mal rédigés, non relus ou traduits sans vergogne par un logiciel sans relecture humaine adéquate. Un exemple, cet article : http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/hydroxychloroquine-lhistoire-que-ca-ne-fonctionne-pas-est-le-plus-grand-canular-de.

 

 

• 6 août 2020
NSP 115. –Une presse imbécile ou malhonnête, un Macron lâche et fuyard, 4/n

Suite des NSP 96-98.
Au lieu de clarifier les choses, Marlène Schiappa le 24 juillet a passé une deuxième couche ou plutôt un mauvais vernis étymologique et a avalisé et justifié l’interprétation incivilités = crimes + actes de délinquance + incivilités au sens vrai (éternuer ou tousser sans précaution par exemple).
Et les génocides aussi ?
Le raisonnement de Schiappa — « [Macron] prend le mot [...] au sens étymologique » — peut s’appliquer à impolitesse, et on dira que les crimes sont des impolitesses.
On notera que, crème Chantilly sur le gâteau, elle nous refait le coup du Macron lettré et rigoureux : « le président de la République, qui est très attaché au sens des mots, comme vous le savez ». (Voir également le très Chantilly Christophe Cornevin écrivant : « le chef de l’État, dont on connaît pourtant la maîtrise lexicale », dans la NSP 97).
Vidéo : https://twitter.com/BFMTV/status/1286701163325382656.

 

 

• 7 août 2020
NSP 116. – Censure sur Facebook, Twitter, YouTube,...

Laissons-les prescrire :

Publication Davido et al. en faveur du traitement AZMHCQ (écrit en un mot [à cause de la censure] FB et T).
https://twitter.com/Laissonslespre1/status/1290380198886678529

Plusieurs médecins et non-médecins ont signalé que Facebook et Twitter censuraient les messages contenant AZM (azithromycine) et HCQ (hydroxychloroquine) ; aux Etats-Unis des médecins pro-AZM + HCQ ont été censurés.
C’est la demi-preuve qu’AZM et HCQ sont actuellement le bon traitement du CoViD-19.
rose Mise à jour, septembre 2020. Didier Raoult censuré par YouTube : https://twitter.com/raoult_didier/status/1303969079011807234.

 

 

• 7 août 2020
NSP 117. – SARS/SRAS, aigu et sévère

• Je résume : le SARS (« Severe acute respiratory syndrome ») a été francisé en SRAS (« syndrome respiratoire aigu sévère »), mais le SARS-CoV-2 (le virus) et le CoViD-19 (la maladie) restent anglais.
Pour franciser CoViD-19, il faudrait traduire le D, qui signifie « disease ».

• Ici « aigu sévère » nous indique que ce qui est sévère n’est pas forcément aigu. Je ne suis pas du tout à l’aise avec le mot équivoque qu’est aigu : aigu au sens d’« intense » (douleur aiguë), aigu au sens de « rapide » opposé à chronique. À développer.

• Ceux qui pensent que les taux réels de létalité ont été gonflés (pour de sordides raisons politiques, par exemple) discuteront le mot sévère.

• L’Académie nationale de médecine (ne pas confondre avec l’Académie française) écrit « la Covid-19 » (http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-artemisia-et-covid-19/ ; http://www.academie-medecine.fr/avis-de-lacademie-les-sequelles-de-la-covid-19/). Idem ici chez Vidal.fr.

 

 

 

• 7 août 2020
NSP 118. – Le « cuistronome en culotte courte »

• Plus qu’un amusant néologisme, une formule de choc et bien résumante : le « cuistronome en culotte courte », c’est ainsi qu’un lecteur de Lefigaro.fr (un certain borphi) décrit Macron en déplacement au Liban donnant des leçons aux politicards du lieu (« Si ces réformes ne sont pas faites, le Liban continuera de s’enfoncer », déclare-t-il publiquement) alors que lui-même est incapable de défendre les Français contre une vague de poignardages sans précédent qui dure depuis des mois.
https://www.lefigaro.fr/international/explosion-de-beyrouth-le-president-libanais-evoque-la-negligence-ou-un-missile-20200807

• Cet ensauvagement dont on parle beaucoup consiste aussi, pour un chef d’Etat, à ignorer très royalement le malheur de ses concitoyens : Macron est un pauvre type qui use les dernières ressources de patience des Français. Macron est malade d’hypocrisie, d’outrecuidance et de narcissisme : Macron est un paon à vermifuger.

 

 

• 8 août 2020
NSP 119. – L’insupportable à preuve

On le lit et on l’entend depuis vingt ans, l’insupportable à preuve, et on dirait du français dans la bouche d’un enfant.
Denis Tillinac :

Macron ne se maintient pas à l’altitude de sa fonction, privant son Premier ministre de toute latitude. À preuve sa prestation du 14 Juillet [...].
https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/macron-en-fait-trop-122078

À preuve, c’est du johnny-hallyday.

 

 

• 9 août 2020
NSP 120. – Rapprochement random attack (anglais) et violence gratuite (français)

roux Anglais

Occurrence de random attack dans un article du 6 août 2020 d’ABC7 New York :

Woman buying MetroCard slashed in random attack at Upper West Side subway station
https://abc7ny.com/woman-buying-metrocard-slashed-in-random-subway-station-attack/6358040/

random attack (qui peut être traduit par « attaque au hasard ») selon Urbandictionary.com* :

Media codeword for when youths attack a caucasian for fun, but not profit.
"Chris Lane, 22, was shot in the back in a random attack by three teenagers while he jogged through the streets of the Oklahoma town of Duncan on Friday afternoon."
"An 88-year-old American World War II veteran has been beaten to death by two teenagers in an apparently random attack in the state of Washington."

by demaistre August 23, 2013
https://www.urbandictionary.com/define.php?term=Random%20Attack

youths selon Urbandictionary.com :

Media codeword for criminal non-white immigrants.
TV: "Youths set fire 100 cars in Paris, France on the New Years eve."
Viewer: "Damn! What’s wrong with those Frenchmen?"

by Daniel Jackass September 26, 2009
https://www.urbandictionary.com/define.php?term=youths

roux Français

violence gratuite, voir la NSP 81.

sans raison apparente est une variante récente de violence gratuite. Article du 8 août 2020 :

Un homme a été violemment tabassé, sans raison apparente, en pleine rue à Tarnos ce samedi matin. [...] C’est sans raison apparente, selon le parquet, que les violences ont débuté.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/landes-un-homme-en-garde-a-vue-suspecte-d-avoir-roue-de-coups-un-passant-1596905562

On notera la vulgarité du terme « tabassé ». « Roué de coups » est inconnu des journatocs, qui emploient la langue des voyous.

————
* Intéressant lexique anglophone collaboratif en ligne (les définitions sont écrites par des internautes) créé aux Etats-Unis en 1999.

 

Page d’accueil et sommaire   • Page précédente   • Page suivantemarronnasse roux bg rose *

 

Vive le RIC ! Dossiers
• Le style c’est l’homme, analyse de l’expression macronienne ici
• Lesdites « Rectifications de l’orthographe » de 1990, analyse d’un cafouillage ici
• Le style déplorable des historiens ici
• Le piège de la locution « sauf à » ici

robot

LMMRM — Je dédie ce site à mes amis Mondo Huygelen, Jack Bonamy et Tadeusz Matynia