Vous êtes à http://lesmediasmerendentmalade.fr/Notes-jetees-ici-sans-preuve-24.html

Notes jetées ici sans preuve, 24

ligne-brune

 

Page d’accueil et sommaire  • Page précédente  • Bas de page • Page suivante

 

—— Mélanges ——
Mélanges est la fusion provisoire de « Notes jetées ici sans preuve » (sur la langue et sur les médias)
et de « De l’Opération CoViD-19 » ; s’y ajoutent quelques autres faits d’actualité,
comme les manœuvres visant à restreindre la liberté d’expression et la circulation des informations
en France.
——

 

carré-bleu Mélanges, juin 2021, IX
1. exclam-bleuclair CoViD-19, vaccins ; popularité politique ; 1er juin. Forte odeur d’infox...
Lefigaro.fr : « Emmanuel et Brigitte Macron vaccinés contre le Covid-19. » Ils ont eu (prétendent-ils) le CoViD-19, mais se font vacciner quand même ? Du théâtre avec de la grosse ficelle.
Lefigaro.fr : « En dépit de crises successives, le président de la République jouit de 40 % de bonnes opinions. » Celle-là, c’est la meilleure.
2. LANGUE. Omar Sy : « C’est ma vision de qu’est-ce que c’est un Français aujourd’hui », vidéo, vers 50 s.
3. CoViD-19, vaccin. Lefigaro.fr : « Comment le vaccin est rentré dans les mœurs ». Entre ici, le vaccin, avec ton terrible cortège.
4. — CoViD-19. Florian Philippot contre les mesures dites sanitaires : « Marche pour la Liberté ce samedi 5 juin 15h départ Palais Royal jusqu’à place P. Laroque. »
5. — CoViD-19 et LANGUE. Vidéo de l’infatigable Raoult, historique du CoViD-19 depuis janvier 2020 (HCQ, azithromycine, visons, variants, Mona Ozouf,...) : « inoui », « folie », « délire », « un degré de dérive qui est incroyable », « qui dépasse l’entendement »,... Raoult rapporte que, très curieusement, l’azithromycine n’a pas d’AMM pour les pneumopathies.
À propos de ses Carnets de guerre Covid-19 : « Tout ce que j’ai dit pendant l’année 2020 est relié dans mon livre » (comprendre relayé). Noter que, dans ce livre, on ne trouve aucune occurrence des innombrables et habituels accords fautifs de Raoult (les lequel pour lesquels ou pour laquelle, par exemple, que j’ai plus d’une fois signalés ici) même s’il est déclaré dans la note de l’éditeur : « Nous n’avons donc pas touché au style “parlé” des diverses interventions. » Il eût été pourtant facile de dire : « Nous n’avons rectifié que les fautes d’accord », et Raoult n’aurait rien perdu de son prestige ni de la sympathie populaire.
« Tout ce que j’ai dit pendant l’année 2020 » : on ne s’étonnera donc pas de ne pas trouver trace de ce que Raoult a déclaré en 2021 (exemple, les dangers de la chicha – « ce truc est dégueulasse » –, dont il parle dans cette vidéo de mars 2021 ; voir l’alinéa 8).
6. LANGUE et logique, 2 juin. Article de Leparisien.fr (https://archive.ph/wip/7sHUF) « par J. Cl. » : « Schiappa va porter plainte après la disparition d’un disque dur au ministère de l’Intérieur. [...] Selon l’entourage de la ministre, une plainte doit être déposée dans la matinée bien que “nous ne (puissions) savoir à date s’il y a eu vol ou non”, assure son entourage. »
Ils ne savent même pas si c’est un vol ? (Noter qu’il s’agit d’un disque dur interne à l’ordi, et non externe.)
À date, expression favorite des poseurs, signifie « à ce jour ». On est très loin d’une formulation logique comme « Nous ne savons pas à quelle date a eu lieu le vol ». LREM part en brioche de tout côté, c’est inarrêtable. Les autres partis également sonnés-frappés de délitement et de décomposition : des poissons hors de l’eau.
N. B. Extrait de l’article. D’après Schiappa, ce disque « ne cont[ient] absolument aucune donnée importante » : cet « absolument » est trop voyant.
7. — CoViD-19, vaccins. Francetvinfo.fr : « La vaccination sera ouverte aux 12-18 ans à partir du 15 juin, annonce Emmanuel Macron. » 
Bientôt il annoncera les jours des soldes, puis la météo.
N. B. Solidarites-sante.gouv.fr : panne des numéros d’urgence médicale, numéros de remplacement ici. Ou sur Interieur.gouv.fr.
8. exclam-bleuclair CoViD-19, vaccins, sang contaminé, 3 juin. Une question, qui n’est pas nouvelle, revient sur Twitter aujourd’hui avec insistance : et si le sang des vaccinés était pourri à vie par l’ARNM et les nanoparticules des vaccins expérimentaux anti-CoViD-19 et qu’il fût par conséquent impropre à être transfusé (exemple ici) ? Sans parler des interrogations sur la descendance des vaccinés, qui ne sont pas nouvelles non plus.
9. — CoViD-19 et LANGUE. Vie-publique.fr : « L’état d’urgence sanitaire [a pris] fin le 1er juin 2021. Du 2 juin au 30 septembre 2021, le gouvernement peut prendre certaines mesures, par exemple sur les déplacements ou l’accès aux commerces. »
Europe1.fr, lui, écrit : « La loi encadrant la sortie progressive de l’état d’urgence sanitaire, qui permet notamment la mise en place d’un “pass sanitaire” controversé, est promulguée au Journal officiel de mardi [2 juin]. » Europe1.fr confond-il sortie progressive de la crise sanitaire et sortie de l’état d’urgence sanitaire ? Quoi qu’il en soit et comme d’habitude dans la presse, aucun renvoi à Legifrance.fr.
Un bon point à l’utile et intéressant Vie-publique.fr, qui, lui, donne le lien vers Legifrance : loi n° 2021-689 du 31 mai 2021 relative à la gestion de la sortie de crise sanitaire. Dans l’épais et très épineux maquis du texte (non consolidé ?) de cette loi on lit ceci : « L’état d’urgence sanitaire déclaré par le décret n° 2020-1257 du 14 octobre 2020 déclarant l’état d’urgence sanitaire est prorogé jusqu’au 30 septembre 2021 inclus sur le seul territoire de la Guyane » (article 3). S’il est prorogé sur la seule Guyane c’est qu’il est abrogé ailleurs, me semble-t-il.
On appréciera aussi « L’état d’urgence sanitaire [a pris] fin le 1er juin 2021. Du 2 juin au 30 septembre 2021, le gouvernement peut prendre certaines mesures » et « La loi encadrant la sortie progressive de l’état d’urgence sanitaire, qui permet notamment la mise en place d’un “pass sanitaire” » : on aurait aimé lire là des cependant ou des néanmoins.
Autre curiosité. On notera : « L’état d’urgence sanitaire déclaré par le décret [...] déclarant l’état d’urgence sanitaire » (article 3).
10. — CoViD-19, nouvelles mesures sanitaires. Legifrance.gouv.fr : décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 [ici] prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire. Selon certaines interprétations (exemple), le port du masque n’est plus obligatoire si la mise à distance de 1 mètre peut être respectée et sauf mesures préfectorales contraires. Pas le temps, hélas, de décortiquer le décret et de visiter tous ses renvois.
Si un décret est abrogé, on peut logiquement supposer que toutes les mesures préfectorales prises sur la base de ce décret sont abrogées ; le préfet doit donc prendre un nouvel arrêté. Ne pas compter sur la presse pour divulguer ce genre de conclusion.
11.LANGUE
consolidation. « La consolidation consiste “à intégrer dans un acte de base tous ses actes modificateurs” [...] ou “à mettre un texte à jour des modifications de toute nature qui lui ont été apportées” » (source).
barrière hémato-encéphalique (CoViD-19, écouvillon et franchissement de la barrière hémato-encéphalique). « La barrière hémato-encéphalique, découverte en 1885, a pour fonction principale d’isoler le système nerveux central (SNC) de la circulation sanguine, en empêchant que des substances étrangères/molécules potentiellement toxiques/agents pathogènes ne pénètrent dans le cerveau et la moelle épinière » (source).
portage viral, portage bactérien,... J’ai toujours des difficultés à comprendre ces expressions : il semble qu’on peut être porteur d’un virus ou d’une bactérie sans faire du portage viral ou bactérien. Si oui, le mot « portage » est mal choisi.
12. Liberté d’expression...
carré-roux Génération identitaire, dissoute par Darmanin – dissolution mesquine –, revient par la bande avec Thaïs d’Escufon sur YouTube. Bientôt censurée, j’imagine. « Ils sont passés où, les descendants des chevaliers [...] qui ont dessiné la France ? »
Entre Darmanin et d’Escufon, qui a le plus de courage ?
carré-roux Lefigaro.fr : « Mila face à une poignée de ses harceleurs au tribunal de Paris ». Où sont les féministes ? Ils se terrent gentiment. Ne les décriez point, ils pourraient devenir méchants.
13. Le possédé d’Amiens menace une nouvelle fois les Français. AnonymecitoyenS : « En déplacement à #Martel dans le Lot, Emmanuel #Macron a prévenu qu’il allait devoir “prendre des décisions, certaines difficiles” au cours de l’été, qui peut-être “ne rendront pas possible” sa candidature. »
Décisions sur les retraites, pensent Lesechos.fr, qui ajoutent : « Dans le département du Lot, où il compte de nombreux soutiens, Emmanuel Macron a pu mesurer en direct la hausse de sa cote de confiance, telle qu’elle ressort dans le baromètre Elabe pour Les Echos et Radio Classique. »
Contraste entre ce (prétendu) gain de popularité publié hier et l’annonce aujourd’hui de mesures très impopulaires, l’en-même-temps pied de nez. Et, pour agresser les gens, il choisit un département « où il compte de nombreux soutiens ».
14. — CoViD-19, confinement. Une présentation claire de ce qui change à partir du 9 juin sur Service-public.fr.
15. — CoViD-19, confinement, des règles simples et claires dans l’Oise, LANGUE...
France3-regions.francetvinfo.fr : « Oise. Dans les villes de moins de 10 000 habitants, le port du masque n’est plus obligatoire dans certains lieux publics. [...] Il est obligatoire [...] dans les lieux publics suivants : les jours de classe, dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties des écoles, collèges et lycées, et ce 15 minutes avant et après l’ouverture, et 15 minutes avant et après la fermeture de ces établissements », etc.
• Ne me dites pas que ça ce n’est pas clair : « Dans les communes de plus de 10 000 habitants [...], le port du masque demeure obligatoire plus dans tout l’espace public pour les personnes de onze ans et plus » (Oise.gouv.fr [https://archive.ph/wip/vFYLL]). « Obligatoire plus », mais bien sûr ! Il y a obligatoire plus et obligatoire moins, que personne ne confond.
16. — CoViD-19, 4 juin. Pour Raoult ce jour sur Sud Radio, l’affaire du Remdesivir (médicament de Gilead dangereux et cher utilisé contre le CoViD-19) est une honte ; il faut que soit lancée une enquête financière. On comprend mieux pourquoi certains détestent Raoult ou font des efforts pour l’ignorer. Il était interrogé par M. Effectivement dit Bercoff.
17. — CoViD-19, vaccins. Henrion-Caude : vaccins Pfizer et Moderna, communauté de sainte Marie, Chavagnes,Vendée, 21 malades, dont 6 formes graves, 7 décès.
18.exclam-bleuclair CoViD-19. Plus anti-Raoult que Patrick Cohen ça n’existe pas, vidéo.
19. — CoViD-19. Mediapart.fr : « Le ministère rappelle des millions de masques FFP2 potentiellement dangereux. Presque 17 millions de FFP2 distribués aux soignants ont été rappelés par Santé publique France. En cause : du graphène, élément potentiellement toxique. Sa mention sur la notice aurait échappé aux autorités de santé. »
20. — CoViD-19 et LANGUE. Jolie illustration d’Anne-Gaëlle Amiot pour Leparisien.fr (https://archive.ph/wip/RUFFP) : les résistants à Opération CoViD-19 Lalanne, Henrion-Caude, Bigard, Trotta.

 

resistants

Vue agrandie ici.

 

Si l’illustration est sympathique, en revanche l’article à trois mains de Paméla Rougerie, Juliette Pousson et Aubin Laratte ne l’est pas ; et l’article est écrit sur le mode « Qu’en est-il réellement ? » (sic).
• Exemple de charabia : « Les chiffres de fausses couches enregistrés sont liés à la fréquence habituelle des fausses couches dans le pays, nous explique [sic !] l’autorité sanitaire. » Il faut traduire et comprendre : « Il n’y a pas d’augmentation du nombre de fausses couches. »
Pour paraphraser Trotta, je dirai que ce qui aujourd’hui dans l’affaire du CoViD-19 est qualifié d’infox sera probablement appelé demain vérité.
21. — Bâclisme, 6 juin. Il suffirait de pas grand-chose pour que Valeursactuelles.com ait enfin l’air d’un journal sérieux, par exemple d’éviter ce genre de contradictions : « Insultée dans la rue parce qu’elle travaille avec Eric Zemmour, Christine Kelly dépose plainte »/« La présentatrice devrait prochainement déposer plainte ».
Contradiction corrigée : ici.
22.LANGUE, termes décalés, inadéquats, 1/2. 20minutes.fr : Burkina Faso, « Au moins 138 morts dans une attaque djihadiste dans le nord du pays. [Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations unies,] “est indigné par l’assassinat […] de plus de cent civils, dont sept enfants, lors d’une attaque perpétrée par des assaillants non identifiés” dans la région du Sahel au Burkina Faso [...]. Il “condamne vivement cette attaque horrible et souligne la nécessité urgente que la communauté internationale renforce son soutien à l’un de ses membres dans son combat contre la violence extrémiste et son bilan humain inacceptable”. »
Stéphane Dujarric est français et francophone.
N. B. Pour les utilisateurs de la lecture vocale. Sont en gras les mots « vivement » et « son bilan humain inacceptable ».
Autre décalage, dans la vidéo de TV5 Monde Info sur ce sujet, la journaliste déclare : « Un deuil national de soixante-douze heures a été décrété. » Cette précision en heures de fonctionnaire froid est inadéquate, il eût été bien préférable de dire « un deuil national de trois jours ».
Parmi les expressions qui dans ce genre de contexte me choquent, il y a « bain de sang », qui me choque particulièrement, bain étant très généralement associé à un contexte positif de nettoyage, de propreté, de santé ou de loisir. Les journatocs aiment l’expression : ont-ils vaguement conscience de pouvoir choquer ou trouvent-ils l’expression d’une élégance recherchée et très professionnelle ?
J’ajoute que l’expression « baigner dans son sang » est une exagération de la presse à sensation et digne du théâtre du Grand-Guignol, de la baraque foraine et du train fantôme : peut-on baigner dans une flaque ? Et ne parlons pas de cette autre exagération qu’est « une mare de sang », alors qu’« une flaque de sang » aurait suffi. J’ajoute enfin que ces exagérations commerciales et racoleuses sont loin d’être respectueuses de la victime.
23.LANGUE. Cp-formation.com :

• Tu me tires une fière chandelle du pied
• Ne pas y aller avec le dos de la main morte
• Chacun voit midi à quatorze heures
• L’argent ne fait pas le moine

J’ajouterai « C’est la goutte d’eau qui a mis le feu aux poudres ».
24. — CoViD-19, vaccins. Boutaour (souvent intéressant) nous propose cette vidéo.
Si le membre du conseil scientifique qui est interrogé faisait avec ses mains moins de gestes (incessants, variés, explicatifs, redondants) qui semblent vouloir nous rouler, nous enrouler, nous tourner la tête, détourner notre attention de ses paroles, j’envisagerais de l’écouter attentivement et même d’essayer de comprendre ce qu’il dit. Je conseille de remplacer ses gestes par des « Voilà ! » plus ou moins péremptoires, car c’est leur équivalent. Commentaire du cancre : « Et ça se voit comme le nez au milieu du village. »
25. — CoViD-19. La vidéo (1 h 16) hebdomadaire de l’avocat de médecins Di Vizio ici. Intéressant, mais, hélas, il parle trop vite, et certains mots sont inaudibles ou incompréhensibles. Il ne croit pas du tout à la validité et encore moins au succès de la plainte du Dr Fuellmich pour crimes contre l’humanité près le tribunal de La Haye au nom du « code de Nuremberg », qui selon lui n’a pas force de loi.
Il recommande vivement la lecture du site Pause2think.net. (N. B. Que signifie l’expression « vaccination naïve » utilisé plusieurs fois dans la requête à l’OMS de scientifiques, de médecins et d’avocats ? Traduction très probable de « vaccine-naive » [article en anglais].)
26.LANGUE, termes décalés, inadéquats, 2/2. Noter aussi « franchir la barre des cent morts », « la barre symbolique des cent morts », « la barre des mille morts » et cetera, comme s’il s’agissait d’un match. (Je crois en avoir déjà parlé dans ces pages.)
27. — CoViD-19, vaccins. Dr Lee Merritt : « Nous n’avons jamais réussi un vaccin #ARN pour SARS/MERS sur #animaux : ils sont morts. Pas directement du #vaccin : mais confrontés au virus. Le système immunitaire ne le voit plus, laissant le virus se développer. L’animal mourait de crise cardiaque/septicémie », février 2021 (Momotchi).  
28. — CoViD-19. J’ai des doutes récurrents et insistants sur la fiabilité du site Lecourrier-du-soir.com, de plus en plus souvent cité, par Trotta et par bien d’autres.
Extrait d’un article du 6 juin sur le Levothyrox, de Merck :

En gros, tout était faux. La nouvelle formule qui a été commercialisée en 2017 avec la bénédiction de l’ANSM et de Buzyn était très différente de l’ancienne formule. Et plus grave encore, dans leur rapport, les experts révèlent un véritable scandale, c’est-à-dire que dès septembre 2017, un expert de l’ANSM a reconnu, dans une note, que les génériques de Levothyrox n’étaient pas substituables. Il n’y a donc aucun doute que l’idée que la nouvelle formule a été substituable a été imposée

Incompréhensible. Le substituant est confondu avec le substitué ; pour le reste du texte, c’est la bouteille à l’encre.
On notera aussi la présence dans la panoplie du rédacteur de « tout », de « très », de « plus grave encore », d’« aucun doute »,... On notera aussi le maladroit « en gros ».
Noter qu’il y a un très grand nombre de publicités sur le site (exemple, plus de cinquante sur cette page lors de la première visite, moins lors de la deuxième) et qu’on ne peut archiver les pages via Archive.today ni via Web.archive.org. (Quant à FireShot, il rame en vain pour photographier la page, qui avec ses nombreuses publicités pèse 15,6 Mo lors de la première visite.)
carré-marronnasse Autonote_Lecourrier-du-soir.com
29. — CoViD-19. La dernière vidéo de l’excellent Cossette ici (« Anthony Fauci, premier domino à tomber dans le scandale de la fausse pandémie »).
30.exclam-bleuclair LANGUE, chloroquine/hydroxychloroquine, 1/2. Un pharmacien m’a déclaré hier que la chloroquine (la fameuse Nivaquine, antipaludéen, en contient) a des indications bien différentes de celles de l’hydroxychloroquine, qui, elle, a des propriétés antivirales. Est-ce par paresse de langue, par ignorance, par malhonnêteté et volonté de nuire que les journatocs confondent les deux ? Un an et demi après le début de ladite pandémie, on en est encore là, à les confondre ? (Cossette utilise les deux, mais je ne peux le soupçonner de tricher.)
Le non moins fameux Plaquénil, utilisé essentiellement comme antirhumatismal, est composé de sulfate d’hydroxychloroquine : est-ce encore un produit différent ?
31.LANGUE, CoViD-19. Le vague-sein et le con-vide.
32. — CoViD-19, 7 juin. Lefigaro.fr : « Dans une enquête, L’Express révèle la présence d’un cluster au sein de l’Institut Hospitalier Universitaire (IHU) de Marseille et la tension croissante entre le Pr Raoult et certains employés. »
Article payant de l’Express.
33. — LANGUE, chloroquine/hydroxychloroquine, 2/2. Dans Carnets de guerre Covid-19 Raoult dit indifféremment chloroquine et hydroxychloroquine. Entre autres exemples : « Il semble que le meilleur médicament pour le traitement des coronavirus soit la chloroquine, qui est probablement un des médicaments qui ont été le plus prescrits dans l’histoire de l’humanité. [...] La chloroquine est un médicament avec lequel je travaille depuis longtemps, j’ai été le premier à utiliser l’hydroxychloroquine dans le traitement des maladies infectieuses aiguës, en particulier pour les bactéries intracellulaires pour lesquelles on n’arrivait pas à éradiquer les microbes. » Allez comprendre !
34. — CoViD-19, 8 juin. Pour Combaz, la très mauvaise surprise pour cet été que nous prépare Macron et dont il nous a menacés par deux fois pourrait bien être une ponction sur nos comptes en banque afin de payer la dette due à sa lamentable gestion de la pandémie. Vidéo.
35. — Le bâton de pèlerin ne plaît pas à tout le monde, 1/3. Alors qu’il voulait prendre le pouls de la France (alinéa 4), Macron est giflé par un homme (vidéo).
Bon, ce n’est quand même pas une balle de LBD dans l’œil.
Pour BFMTV et pour l’Elysée il s’agit d’une tentative de gifle, mais dans la vidéo on entend le bruit de la claque. Un commentaire d’un touiteur : « Con il coprifuoco H24 non sarebbe successo » (traduction libre : avec un couvre-feu 24 heures sur 24, ça ne serait jamais arrivé).
Francetvinfo.fr : « Emmanuel Macron giflé : Jean Castex en appelle “à un sursaut républicain” devant les députés. »
• Marlène Schiappa : « Quand le président de la République est agressé, c’est chaque Français qui reçoit un coup » (BFMTV).
Non, c’est faux quand il s’agit d’un président surprotégé, malfaisant et sournois, mais c’est vrai quand il s’agit de ces Français anonymes chaque jour poignardés, battus, violés par la racaille – ce qui, de plus, est bien autre chose qu’une giflette.
Castex Simplex et Schiappa n’en ratent pas une, on dirait des ados.
• Des internautes pensent que la claque est une affaire arrangée par Macron : pour quel gain ? D’autres que ce sont des gauchistes (à cause de la longueur des cheveux) mélanchoniens déguisés en royalistes.
36. — CoViD-19, vaccins. Tiens, Raoult ne dit plus de bien des vaccins : « On ne peut pas dire, sur l’observation que nous avons, que les gens qui sont vaccinés et infectés font des formes qui sont moins graves », ici. (Voir ce que j’écrivais dans l’alinéa 110.) À suivre.
37.LANGUE. Parmi les scies à la mode...
se devoir de. Il se devait de le faire, de le dire.
n’avoir de cesse de. Il n’a de cesse de le dire, de le répéter.
38.exclam-bleuclair Le bâton de pèlerin ne plaît pas à tout le monde, 2/3, et LANGUE...
Jean-Michel Décugis sur
Leparisien.fr : « Emmanuel Macron giflé : un exemplaire de Mein Kampf retrouvé [sic] chez le second suspect. [...] Les perquisitions au domicile du second suspect, Arthur C., ont permis [sic] de retrouver [sic] un exemplaire de Mein Kampf, le journal [sic] écrit par Adolf Hitler, indique une source proche du dossier au Parisien. » 
Pourquoi retrouver ? Il était perdu ?
Dans la bibliothèque de tout Français cultivé ou de tout Français curieux, on trouve aussi bien Mein Kampf, la Bible, le Coran, le Bhagavad-Gita, les Amours de Ronsard que le Fil de l’épée de de Gaulle. C’est un truc que ne peut savoir un journatoc, qui ne lit que Mickey.
Portrait au vitriol de Jean-Michel Décugis sur Ojim.fr.
Idem sur Lepoint.fr : « Macron giflé : des armes et “Mein Kampf” auraient été découverts [sic] chez un suspect. [...] L’enquête dans l’affaire de la gifle infligée à Emmanuel Macron dans la Drôme prend une tournure inquiétante [sic]. Moins [sic] de 24 heures après les faits, les policiers ont en effet découvert [sic] lors de perquisitions menées au domicile du second suspect, Arthur C., un exemplaire de Mein Kampf [...] ainsi que plusieurs armes, révèlent [sic] nos confrères du Parisien [...]. Selon France Bleu, il s’agirait d’une dague, d’une épée ainsi que d’une arme à feu de collection. » Bref, absolument rien d’illégal, mais pour Lepoint.fr c’est inquiétant. On ne s’étonnera pas que cet article ne soit pas signé.
Les deux articles ressortissent à divers domaines : la journasotise, le sensationnalisme, l’interdiction implicite de la liberté de lecture, la manipulation plus ou moins subtile par les mots (retrouver, découvrir, révéler et cetera),...
39. — CoViD-19. La longue lettre d’Yves Rasir du 9 juin ici sur Anthony Fauci le menteur et sur Bill Gates le « criminel frappadingue » et l’ONG Path qu’il finance.
40. — CoViD-19. La Croix du Sud, vidéo (11 min, 4 juin), l’affaire Fauci.
41.LANGUE. Assemblee-nationale.fr (https://archive.ph/wip/wtgVe) : « Proposition de loi nº 4212 relative à l’encadrement du survivalisme et à la lutte contre les dérives et menaces associées. »

[...] Exposé des motifs
[...] Le 11 mai 2021, Valentin Marcone, survivaliste lourdement armé, fasciné par les arsenaux de guerre, abat son patron et son collègue dans une scierie des Cévènes [Cévennes]. Il est arrêté après une traque de plus de trois jours ayant mobilisé près de 350 militaires.

Les survivalistes auraient donc tendance à abattre leur patron ?
Proverbe : « Qui voit Cévènes voit ses peines » (proverbe peu usité de nos jours, ici).

[...] Déjà en 2014, le polémiste Alain Soral avait attiré l’attention en promeuvent [promouvant] sur le site d’Égalité et Réconciliation [...] sa société de séjours immersifs.

[...] Au-delà du risque individuel, quand des adeptes de la guerre ethnique ou du conflit civil radical, s’arment et s’entrainent [s’entraînent] pour pallier une supposée défaillance des pouvoirs publiques [publics] il y a généralement l’idée c’est l’État [l’idée que c’est l’État] lui-même qui est l’ennemi. 

[...] L’article 4 définit des dispositions transitoires à la mise en place effectives [effective] de ces mesures.

Etc.
On notera que cette proposition de loi est présentée, entre autres, par l’indispensable Aurélien Taché (PS, puis LREM, puis parti des Nouveaux Démocrates).
Une partie de mon texte doit être difficilement compréhensible par les aveugles utilisant la lecture vocale, qui ne signale probablement pas la présence des crochets.
42. — Image. Non, ceci n’est pas une vue en coupe d’un cerveau, mais tout le contraire, c’est le plan de l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

 

hemicycle

Source de l’image : Assemblee-nationale.fr.

 

43. — Le bâton de pèlerin ne plaît pas à tout le monde, 3/3, Martine fait du journalisme. Même sensationnalisme, même bouffissure dans cet article de Christophe Cornevin de Lefigaro.fr (https://archive.ph/wip/sI8EJ), 9 juin :

Emmanuel Macron giflé : des armes et un exemplaire de Mein Kampf retrouvés chez l’acolyte du gifleur. Mardi, juste après l’attaque, le renseignement territorial les soupçonnait [sic] de graviter dans la mouvance des « gilets jaunes ». Ils auraient participé à une manifestation non déclarée.

Vous lisez bien, il sont soupçonnés de « graviter dans la mouvance des “gilets jaunes” » : un mouvement social interdit, je suppose. De plus, « ils auraient participé à une manifestation non déclarée ». Ah, ah, leur compte est bon. Comme un seul homme, les journasots ! Même les commentateurs de Lefigaro.fr rigolent.
Le journalisme a atteint un sommet dans la pantalonnade et dans la soumission aveugle au pouvoir surtout depuis la crise des migrants, la valse des couteaux, la crise du CoViD-19 et la dépopularité consécutive de Macron. On croirait parfois lire un journal de lycée ou de résidants d’un hôpital psychiatrique.
44. — CoViD-19, 11 juin. Campagnol : « Le nombre de gens qui demandent “t’es vacciné toi ?” parce qu’ils craignent d’avoir fait une connerie devient impressionnant. »
45.LANGUE, genre. Simone de Beauvoir, le Deuxième Sexe, tome  2 : « En se voulant lucides, les écrivains féminins rendent le plus grand service à la cause de la femme ; mais – sans généralement s’en rendre compte – elles demeurent trop attachées à servir cette cause pour adopter devant l’univers cette attitude désintéressée qui ouvre les plus vastes horizons. Quand elles ont écarté les voiles d’illusion et de mensonges, elles croient avoir assez fait [...]. »
46. Liberté d’expression, ils ont perdu la tiare et la chasuble et ils ne prononcent plus d’oracles, 12 juin. Samuel Laurent, journaliste au Monde, ancien responsable des Décodeurs : « Twitter est un salon parisien qui prend aujourd’hui une importance disproportionnée à mon sens, par rapport à ce que ça peut représenter dans l’actualité. »
Traduction. C’est triste, voire rageant, nous ne sommes plus les grands prêtres en chaire d’il y a peu, nous ne sommes plus les seuls à avoir la parole et à pouvoir toucher de nombreuses personnes. Twitter fait concurrence aux journalistes en informant quand ils ne le font pas, en comblant certaines de leurs lacunes, en rétablissant certaines vérités, en offrant d’autres interprétations que les leurs, parfois meilleures. En mettant les journalistes en face de leurs erreurs et de leurs oublis, les touiteurs les condamnent à s’améliorer, et rabaissent ceux qui se croyaient tout-puissants. C’est la fin d’un monde ; les journatocs préfèrent ce monde d’avant dont ils disent tant de mal, ce monde d’avant dans lequel il n’existait pour leur redimensionner les bretelles qu’un indigent et très filtré courrier des lecteurs.
47.LANGUE, prononciation. On n’en veut plus !/On en veut plus !
48.exclam-bleuclair CoViD-19, vaccins et LANGUE, 12 juin. Entre ici, dans mon bras, le vaccin, avec ton terrible cortège...
carré-roux Nicole Delépine : « La vaccination de masse déclenche un pic de cas COVID-19 et des décès, https://shar.es/aWms46 via @grtvnews. “[Des] chercheurs de Salk ont confirmé que les principaux dommages causés par COVID le sont par la protéine de Spike et non par le virus ; si c’est le cas, alors pourquoi injectons-nous aux gens des vaccins qui enseignent à leurs cellules à fabriquer ces protéines ?” »
Imaginons les milliards que vont devoir payer Grosse Pharma et les Etats si la nouvelle est avérée.
carré-roux Leparisien.fr : « Comment 100 000 personnes de moins de 55 ans ont reçu de l’AstraZeneca malgré les recommandations. [...] Depuis la mi-mars, des médecins et des pharmaciens ont continué à vacciner avec AstraZeneca des personnes qui n’étaient pourtant plus censées recevoir ce produit. »
Imaginons également ce que ces médecins et ces pharmaciens risquent de devoir payer en cas de plaintes gagnantes. Sans parler des dégâts de réputation pour ces deux professions.
carré-roux Mondialisation.ca : « C’est tout un grand jeu de passe-passe. [Les médias] manipulent le système pour donner l’impression que les vaccins arrêtent l’infection lorsque les preuves prouvent le contraire. Et remarquez le surnom délibérément trompeur que les médias ont inventé pour les personnes qui contractent la COVID après avoir été vaccinées. Ils les appellent « cas de percée » [breakthrough cases]. “Percée” ? Vraiment ? »
Médicastres, apothicaires, plumitifs, politicards, la paix et l’inertie populaires actuelles ne sont probablement que provisoires. Gare aux crieurs de Montjoie et gare à vos joues !
49. — LANGUE. Littré :

scaphocéphale, adj.
Terme d’anthropologie. En forme de barque. Crâne scaphocéphale.

Bon sang, me disais-je en lisant cette définition, ce ne doit pas être drôle d’avoir une tête en forme de barque.
50.exclam-bleuclair CoViD-19 et manipulation des peuples qui ne sont rien, 13 juin. Rappel. Ema Krusi (une Suissesse, agaçante par son anglomanie lexicale, mais plutôt intéressante), son compte Twitter et son site.
Ici elle parle d’immunité et des lymphocytes mémoire (c’est-à-dire des lymphocytes qui ont une mémoire, c’est pourquoi on ne fera pas comme l’Inserm, et on n’écrira pas « lymphocytes mémoires »).
Dans cette autre vidéo, elle interroge le Québécois Sylvain Laforest, auteur de la Déprogr@mmation ; il nous parle de la manipulation des hommes par les médias et par la publicité et par la propagande qui utilisent leur support – si tant est qu’il y ait une différence entre un article de journal, un tract et une réclame pour un savon.
Avec le même, on écoutera « La création d’une crise migratoire » ici (vidéo de 68 minutes de janvier 2021, avant la défaite officielle de Trump) ; cette crise est vue comme une entreprise de déstabilisation et de terrorisation des peuples européens organisée et/ou financée par l’Otan, par les banques et par Soros ; en France le rôle de Zemmour est de pousser à la guerre civile, guerre qui est la principale finalité de la crise migratoire.
Zemmour pousser à la guerre civile ? En tout cas je connais un président qui semble vouloir faire la même chose autant par son activité que par son inertie.
Il y a deux principales sortes de gens qui souhaitent la guerre civile ou intérieure en France, la première sorte pour qu’elle renaisse, la deuxième pour qu’elle sombre et crève.
51. — CoViD-19, couvre-feu, nuit du 12 au 13. Vidéos de Remy Buisine, de Marc-Olivier Chataigner et de Hors-Zone Press : pendant le couvre-feu, la jeunesse chassée des Invalides se regroupe près de l’arc de triomphe du Carrousel et sur les Champs. Je dois aussi citer Clément Lanot, bien actif à Paris, qui signale LBD et lacrymogènes contre projectiles divers des fêtards et noctambules ; Retiolus signale des bagarres. Gare aux fameux « tessons de bouteilles », signalés par un touiteur et si prisés de la langue journalistique. Garez portable, collier et Rolex.
Quelle jeunesse ? La jeunesse rebelle et courageuse ou la djeunesse qui veut « profiter de la vie », comme elle dit, et va ou ira joyeusement ou les yeux fermés à la bivaccination pour pouvoir assister à un concert de Madonna ou de Nick Conrad ? Les deux peut-être. En tout cas les vieux cons n’étaient pas là pour les encourager ni pour les défendre en se mettant en première ligne. Bémol, on ne voit pas de jeune dans les manifestations contre les mesures sanitaires, comme dans bien d’autres.
52.LANGUE. À propos de fêtard, voici un homophone rarissime. Littré :

faitard, arde, adj.
Terme vieilli. Qui tarde à faire quelque chose, paresseux. [...]
Etymologie. Fait et tard : celui qui fait tard.

53.LANGUE. René Chiche, professeur correcteur de philosophie : « Début de la copie d’un élève de terminale sachant, grâce au contrôle continu et [à] la bienveillance de mise, qu’il est déjà bachelier avec mention. Je vous laisse. Ne pas instruire des jeunes tout en leur faisant croire qu’ils ont “réussi” n’est pas seulement criminel mais pervers. »

 

bac-philo

Pour les utilisateurs de la lecture vocale : 19 fautes d’orthographe sur 73 mots (certains mots comportent deux fautes).

Bac avec « mension », comme l’écrivait triomphalement en 2019 un touiteur fraîchement bachelier.
54.exclam-bleuclair CoViD-19, vaccins. Corinne Reverbel : « Sky News : les compagnies aériennes s’attaquent au problème des caillots sanguins et recommandent aux personnes VACCINÉES DE NE PAS PRENDRE L’AVION en raison des dernières connaissances scientifiques et des éventuelles poursuites judiciaires. »
Archive ici.
55. — Liberté d’expression. 14 juin. Ce jour sur Sud Radio, Bercoff a parlé de Mila, de la peur et de la lâcheté françaises. Manifestation pour Mila le 20 juin à Paris place de la République, annonce-t-il.
Un certain Sardoche ajoute une couche accusatrice sur la blasphématrice Mila : ici. (Il a supprimé son touite.)
Eric Naulleau : « Affaire #Mila : Allô, les associations féministes, parlez plus fort ou parlez tout court, on ne vous entend toujours pas. »
N. B. Sud Radio envisagerait de changer le nom de l’émission d’André Bercoff, qui deviendrait « Bercoff dans tous ses effectivement » (tous les jours sauf les samedi et dimanche, de midi à 14 heures).
56. — CoViD-19. Fabrice Di Vizio : « Demain [lundi 14 juin] soir 20 h di viz hebdo live sur nuremberg : info ou intox ? Où en est on de la vaccination des ados à travers le monde ? Enfin j’expliquerai pourquoi la vacc des jeunes est contraire au principe de précaution. Je détaillerai les moyens du recours déposé devant la CJUE » [sic].
Chercher DiViz’hebdo Youtube.
57. — CoViD-19, délitement, etc. La dernière vidéo de Combaz.
58. — CoViD-19. Lefigaro.fr : « Vaccination : 62.000 rendez-vous pris pour des mineurs sur Doctolib lundi. Cette dynamique est une “très bonne surprise” : les créneaux réservés pour des mineurs ont représenté “un rendez-vous sur quatre” enregistrés par le site lundi. » Vrai ou faux ?
59. — CoViD-19, vaccins. Corinne Reverbel et Rtbf.be : 121 résidents d’une maison de retraite, vaccination proche de 100 % chez les résidents, près de la moitié infectés par le virus (anglais et indien), 12 vaccinés morts en quelques jours, 4 encore hospitalisés. Efficacité du vaccin ?

 

Page d’accueil et sommaire   • Page précédente   • Page suivante ►carré-marronnasse carré-roux carré-brun carré-rose carré-bleu*exclam-bleuclair

 

triangle-rose-inverse Dossiers
• Le style c’est l’homme, analyse de l’expression macronienne ici
• Lesdites « Rectifications de l’orthographe » de 1990, analyse d’un cafouillage ici
• Le style déplorable des historiens ici
• Le piège de la locution « sauf à » ici

Macron-robot

barre-rousse

carré-roux Météo de Paris carré-roux

https://meteofrance.com/previsions-meteo-france/paris/75000

LMMRM — Je dédie ce site à mes amis Mondo Huygelen, Jack Bonamy et Tadeusz Matynia