Vous êtes à http://lesmediasmerendentmalade.fr/Notes-jetees-ici-sans-preuve-7.html

 

Notes jetées ici sans preuve, 7

aa

 

Page d’accueil et sommaire  • Page précédente  • Page suivante

 

roux Nombre d’articles sur l’ensemble du site : plus de 1 518.

Voici l’idée : ça fait vingt ans que j’argumente sur la Toile, en général poliment, consciencieusement, avec force détails et le plus honnêtement possible. Désormais j’assommerai — et si j’ai le temps j’argumenterai, et seulement si ça m’apporte à moi quelque chose. [...] Le titre Notes jetées ici sans preuve (NSP) est peut-être provisoire ; ce qui est définitif, c’est le changement de ton (plus offensif et plus familier) et de méthode (allégée). Présentation complète ici.

 

• 22 juin 2020
NSP 61. – Les soucis et problèmes de Jean-Marc Four

Jean-Marc Four, directeur de l’information internationale de Radio France, répond par écrit à un auditeur mécontent :

La façon dont Kemi Seba était présenté, introduit, dans le reportage, pose problème. [...] Son propos peut déranger mais ne nous semble pas poser non plus problème en soi. [...] En revanche, la façon dont l’extrait sonore était introduit, pose en effet souci. [...] Il y a de fait eu un souci de vérification et de relecture du sujet avant diffusion.

« Il y a de fait eu un souci de vérification » : on fait un contresens et on frôle l’absurdité lorsque l’on dit que le souci de vérification vient de ce que quelqu’un n’a pas eu souci de vérifier ou ne s’est pas soucié de vérifier — mais l’important est de flatter le parler djeune.

https://mediateur.radiofrance.fr/message/intervention-de-m-kemi-seba-le-16-juin-2020-sur-france-inter/ (http://archive.vn/wip/rCl7J)

 

 

• 23 juin 2020
NSP 62. – BHL, le serrage de cœur et le serrement de boulon

Bernard-Henri Lévy
Ceux qui, comme le Dr Fauci, conseiller de Trump, prédisent la fin du serrage de mains ne savent pas le crime contre la civilité qu’ils commettent.

Comme l’écrit un certain Nethel : BHL, « connu pour ses chemises ».

https://twitter.com/BHL/status/1274636050237964288

 

 

• 23 juin 2020
NSP 63. – Faudrait peut-être pas exagérer !

Renaud Camus
Les gens qui disent « c’est de cela dont il s’agit » et ceux qui disent « c’est de cela qu’il s’agit », ce sont vraiment deux races différentes, qui auront toujours du mal à s’entendre et à vivre ensemble*.

N. B. Voir la deuxième partie de la leçon 1009, à propos de l’emploi de « circassien » et de « sexy » par un Renaud Camus fashion victim. rose Mise à jour. Voir aussi la NSP 68 ci-dessous.

————
* https://twitter.com/RenaudCamus/status/1275021830491975680

 

 

• 25 juin 2020
NSP 64. – Création lexicale originale

La création lexicale ne s’est jamais aussi bien portée.
Pour moquer des expressions toutes faites, à la mode, ridicules, péniblement récurrentes ou pour édulcorer certains mots ou expressions prétentieux, trop nobles et cetera, une forme de néologisation originale est pratiquée sur la Toile dont on parle à peine ; citons cépafo, toutafé, selleZésseux (expression dont le poseur d’Amiens, entre autres, est un grand consommateur), loteur*,...
Une bêtification qui dans certains cas n’est pas sans charme.
Création lexicale ou création orthographique ou, pour dire mieux, cacographique ? En tout cas, écrire « Toutafé ! » n’équivaut pas pour le sens à écrire « Tout à fait ! ».
On remarquera aussi que des gens dont le métier n’est pas d’écrire n’ont jamais autant écrit : lettres électroniques, blogues, réseaux dits sociaux, commentaires d’articles... Actuellement loin de risquer de disparaître, l’écrit est vivifié. Jusqu’à ce que la dictée vocale et des logiciels comme Siri envahissent le monde informatique.

————
* Pour « l’auteur » ; exemples : « D’aucuns prétendent que le français évolue ; loteur a plutôt l’impression qu’il se fige », « Loteur avoue qu’il n’a pas suivi un ordre très logique » (http://www.barbarisme.com/rue_des_cliches.htm). Par le même auteur, alacon, qui me plaît bien : « Un article alacon » (ici le néographisme sert astucieusement à édulcorer une expression grossière).

 

 

• 25 juin 2020
NSP 65. – L’accuracy du député Philippe Berta

roux Hier en commission d’enquête à l’Assemblée nationale, le député* Philippe Berta posant une question (en français ?) au Pr Didier Raoult :

[C’est une] question qui peut se poser sur l’accuracy des tests que vous pratiquez**.

Et quid de l’accuracy de votre langage, monsieur Berta ?

• Merriam-Wester.com, accuracy : https://www.merriam-webster.com/dictionary/accuracy.

roux Ce que je peux reprocher au Pr Raoult, c’est de ne pas avoir fini plusieurs de ses phrases (trois ou quatre ?) lors de son audition, qui a duré un peu plus de trois heures. Mon sentiment cependant, c’est que Raoult a raison contre tous ses détracteurs, et je suis certain que c’est le sentiment — ou l’opinion — de la majorité des Français (pas difficile, me dix ratons, face à Macron et à ses zélateurs, discrédités depuis trop longtemps, devenus simples potiches et cibles à quolibets).
Une autre chose qui me gêne, l’utilisation fréquente (trop fréquente selon moi) du mot « intelligent » par Raoult dans ses entretiens (sur BFMTV, sur RMC aujourd’hui face à l’incessamment provocateur, caricatureur et interrupteur Bourdin qui essaie de faire de Raoult son jouet,...).
Il a dit une chose intéressante sur le vaccin à double tranchant contre la dengue, mais il devrait arrêter de nous interloquer avec ses « outcome » et ses « scanner low dose », entre autres et auxquels les députés eux-mêmes ne comprennent rien.

roux « Fantasme méthodologique ». Ecouter ici la réponse, cinglante et paradoxale, de Raoult sur le manque d’accuracy de sa méthode non randomisée selon Berta : https://twitter.com/LCP/status/1275854692531216384 (vidéo).
Selon Raoult, il existe sur Wikipedia un bon article comparant études randomisées et études non randomisées (cette page : https://fr.wikipedia.org/wiki/Essai_randomisé_contrôlé ?).

————
* Selon Wikipedia, élu en 2017 sous la double étiquette MoDem et LREM.
** https://twitter.com/PBertaGard/status/1275858139280281602 (vidéo)

 

 

• 27 juin 2020
NSP 66. – « Le narratif », nouvelle scie ?

Deux exemples parmi d’autres :

De l’importance de changer le narratif sur le Proche-Orient

https://www.huffingtonpost.fr/aurelie-salvaire/de-limportance-de-changer-le-narratif-sur-le-proche-orient_b_9141804.html

Une stratégie structurée pour permettre à Pékin de contrôler le narratif international

https://www.letemps.ch/monde/antoine-bondaz-chine-instrumentalise-cette-pandemie

Probablement un calque du substantif anglais narrative (« récit ; art du récit ; représentation »).

 

 

• 27 juin 2020
NSP 67. – Hystérie verbicide, les nouveaux gros mots

Lefigaro.fr :

L’Oréal supprime les mots « blanc », « blanchissant » et « clair » de ses produits

https://www.lefigaro.fr/societes/l-oreal-supprime-les-mots-blanc-blanchissant-et-clair-de-ses-produits-20200627

Après cette initiative privée, attendons-nous à des initiatives publiques du même tonneau.
La différence entre, d’une part, « antiraciste » et, d’autre part, « antiblanc » et « anti-Blanc » se fait chaque jour plus floue — avant peut-être de disparaître. « Virage civilisationnel », a dit quelqu’un, et l’expression me plaît bien — plus appropriée que mon « lent naufrage » de 2015.

• Deux articles, dont je ne peux garantir l’exactitude ni la véracité, en rapport avec le sujet :
— l’« histoire secrète de L’Oréal » selon Thierry Meyssan :
https://www.voltairenet.org/article12751.html ;
— les multiples marques de L’Oréal :
https://www.loreal-finance.com/fr/rapport-activite-2016/panorama-marques.

 

 

• 28 juin 2020
NSP 68. – « Global » pour « mondial », ou le remplacisme par l’anglais, 1/4

Renaud Camus l’arroseur arrosé :

Le remplacisme global davocratique est l’héritier prévisible de tous les tota[l]itarismes, notamment soviétique et nazi.

https://twitter.com/RenaudCamus/status/1277017191066603522 (http://archive.vn/wip/lSxuR)

Voir aussi la NSP 63 ci-dessus (« fashion victim »*).

————
* Ou fachonne victime en cacographie bêtifiante et amusante.

 

 

• 29 juin 2020
NSP 69. – « Global » pour « mondial », ou le remplacisme par l’anglais, 2/4

Maintenant voyons la définition de global dans le Merriam Webster en ligne :

global 
adjective
[...] 
1 a : of, relating to, or involving the entire world : WORLDWIDE
a global system of communication
global economic problems
global warfare
— see also GLOBAL VILLAGE, GLOBAL WARMING
[...]

 

 

• 29 juin 2020
NSP 70. – « Global » pour « mondial », ou le remplacisme par l’anglais, 3/4

roux Examinons cette définition d’accord global sur le site officiel France Terme :

accord global
Journal officiel du 04/03/2012
Domaine : RELATIONS INTERNATIONALES
Définition : Aboutissement d’une négociation qui a porté sur de multiples aspects des relations entre deux ou plusieurs États.
Voir aussi : grand marchandage, regroupement d’enjeux
Équivalent étranger : global agreement (en), package (en), package deal (en)

Deux ou trois Etats suffiraient donc pour faire un accord mondial ? il y a là quelque chose qui m’échappe. Voici par exemple comment Wikipedia définit l’« accord global et inclusif de Pretoria » : « L’accord global et inclusif de Pretoria est un accord signé le 16 décembre 2002 à Pretoria, en Afrique du Sud, entre le Rwanda et la République démocratique du Congo (RDC), dans le but de mettre un terme à la deuxième guerre du Congo. » Qu’y a-t-il là de mondial ou même de global au sens français ? Une illustration de l’inconvénient d’utiliser global à toutes les sauces ? Le mot international (ou binational dans le cas de cet accord de Pretoria) ne serait-il pas préférable ?
Voir aussi le galvaudé universel : leçon 1083.

roux Qu’est-ce que France Terme ?

[Le site France Terme] est consacré aux termes publiés par la Commission d’enrichissement de la langue française au Journal officiel de la République française.
Il regroupe un ensemble de termes de différents domaines scientifiques et techniques et ne constitue en aucun cas un dictionnaire de langue générale, même si certains de ces termes sont devenus d’usage courant. Les agents des services publics de l’Etat, auxquels il est fait obligation d’employer les termes publiés au Journal officiel, en lieu et place de termes étrangers, sont particulièrement concernés, ainsi que tous ceux qui, curieux de la langue française et de son évolution, souhaitent savoir comment nommer les notions et réalités nouvelles qui ne cessent d’apparaître dans les sciences et techniques.


Page d’accueil et sommaire   • Page précédente   • Page suivantemarronnasse roux bg rose *

 

Vive le RIC ! Dossiers
Le style c’est l’homme, analyse de l’expression macronienne
Lesdites « Rectifications de l’orthographe » de 1990, analyse d’un cafouillage
Le style déplorable des historiens
Le piège de la locution « sauf à »

robot

LMMRM — Je dédie ce site à mes amis Mondo Huygelen, Jack Bonamy et Tadeusz Matynia